Contexte
« La guerre des McMahon a eu raison de la WWE. Stephanie McMahon a bien tenté de reprendre le contrôle mais son allié Val Venis a causé sa perte. Chris Jericho est arrivé en sauveur et The Best in the World at what he does a repris les actifs de Stephanie McMahon pour ensuite fonder la W³, World Wide Wrestling. »  
Lire la suite.
    
World Wide Wrestling © Hadès
efed gratuite à activité et/ou speech

Partagez | 
 

 [Topic Officiel] Chroniques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 3823
avatar
En me baladant sur fnlutte.com il y a peu, je suis tombé sur des chroniques qui, je trouve, sont très intéressants. Je vais donc les poster ici dès qu'une sortira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
La WWE à la veille de WM 30, quelle commémoration symbolique?
J'avais abandonné le forum depuis quelques temps en raison de la préparation d'un concours qui me prends l'essentiel de mon énergie.

Pourtant, certaines nouvelles m'ont poussé à écrire cette chronique. La première d'entre elle concernait le fait d'introduire au sein du Hall of fame le main-event du tout premier Wrestlemania qui opposa Hulk Hogan-Mister T contre Piper et Orndorff.
Quel Hall of fame ?
Bien que ce ne soit pour l'instant pas officialisé, cela serait le premier pas d'une nouvelle forme de commémoration: outre le souvenir des glorieux anciens et de personnalités associées à la WWE (comme Tyson), la WWE incorporerait du "patrimoine immatériel", en l’occurrence des matchs qui firent sa renommée. Elle ouvrerait la voie à d'autres rencontres (imaginons celui entre Mick Foley et Undertaker) mais également à d'autres formes de commémorations:

- de concepts : Hell in a cell, Money in the Bank; la Streak de l'Undertaker

- de stades : le Madison square Garden

-des pay-per-view: pourquoi pas même les Wrestlemania eux-même

-films produits: No Holds Barred, 12 rounds...

Tout peut, par essence, être incorporé pour rappeler la réussite entrepreneuriale de la WWE. La véritable question est: la mise en histoire faite par le haut (par les grands personnages, les lutteurs, clans qui firent sa renommée) peut-elle véritablement se réaliser autrement ?

Je m'explique. Le Hall of fame est une construction récente, née en réaction à la mort d'André the Giant pour saluer sa mémoire. Par la suite, outre le père de l'actuel dirigeant, ceux (à part exception notoire) qui l'ont joint, l'ont été de leur vivant. Cela n'a rien d'anecdotique, au lieu de rendre hommage à quelqu'un de disparu, l'élargissement se porte également sur des figures vivantes : hommes, femmes, arbitres, commentateurs, personnalités qui ont, à un moment donné fait l'Histoire.

Cela convient à définir qui entre ou qui ne rentre pas selon un rythme devenu annuel. Le Hall of fame aurait pu rester un endroit où n'étaient admis que les hommes, que les lutteurs sans indistinction de sexe, selon quelle période, etc. Dès lors qu'il fut placé en avant-première de Wrestlemania (depuis 2004), son poids était renforcé, pour la raison suivante: son calendrier coïncidait avec celui du plus grand événement annuel de la compagnie.

Or, cela ne changea pas le mode de fonctionnement du temple de la renommée faite à travers les acteurs et cela jusqu'à nos jours. Le problème est le tarissement, en autre terme, de ne plus pouvoir trouver de lutteurs à y ajouter et cela malgré les retraites successives qu'elles soient imprévues (Edge) ou qu'elles soient effectives et cela malgré le fait que le rythme d'incorporation n'est que de x lutteurs à l'année.

D'où l'idée de "patrimoine immatériel" qui est plus large. Or, peut-on rattacher un ensemble qui peut apparaitre indéfini mais qui in fine pourrait faire vider de sa substance l'édifice tel qu'il a été bâti, tel qu'il a été conçu ?

Il y a d'une part les critères de la compagnie (c'est elle qui définit par là la mémoire qu'elle souhaite donner) et de ceux qui la suivent (qui les acceptent ou s'en contentent) qui peuvent ici influer.

Wrestlemania 30: pour quel format et pour quels lutteurs ?

Nombre de rumeurs circulent sur la participation de catcheurs à ce pay-per-view. Outre celle habituelle de l'Undertaker (contre Brock Lesnar ou Sting pour la côte la plus élevée), s'ajoute celles de Hogan, de Pipper, de Goldberg voire celle toujours entre-ouverte de Steve Austin. Tous ne seront pas là peut-être, mais le retour effectif de Batista et de celui du Rock les années précédentes pose l'éternelle question de l'association d'anciennes gloires et leurs potentielles interférences avec une star actuelle qui du coup pâtirait de leur présence. Il y a ceux qui y sont favorables et ceux qui y sont totalement défavorables. Sur le cours terme, la présence d'un "big name " ne peut être que favorable à l'entreprise en raison de l'argument nostalgique, de l'effet publicitaire produit et de l'effet marchandising que cela produirait.

En outre, leur réunion pour ce trentième événement relierait cette fameuse passerelle historique de célébration de l'histoire de la compagnie qui est déjà contenue dans le Hall of fame. En revanche, sur le plus long terme, les résultats et effets peuvent être plus complexes à assumer. Pourquoi cela ?

Justement en raison de la patrimonialisation. S'adosser à un passé, c'est ne pas construire. Marx n'aurait pas dit mieux: "du passé faisons table rase". S'obliger à inviter des anciennes gloires passées, c'est s'obliger à reproduire ce geste sans cesse. Le but n'est pas d'oublier ce qui a été fait ni de célébrer, c'est faire une répétition, une habitude dans laquelle il serait impossible de s'en sortir.

Enfin, au niveau du format. Wrestlemania I, c'était la genèse du pay-per-view, or ce modèle est depuis quelque peu révolu et la WWE l'a bien compris en se plaçant elle aussi sur le marché des nouvelles technologies et des nouvelles applications en proposant une meilleure "relation de proximité" (relative bien entendue) entre son produit et ce qui le suive. D'où le lancement de la WWE network qui a été au final lancé mais dont la programmation reste encore à définir.

En agissant de la sorte, elle ne s'extrait pas de son "made at home " et ne reproduit pas ainsi ses tentatives d'ouvertures vers d'autres domaines comme cela avait pu être le cas pour la XFL notamment. En revanche, l'engagement dans la dématérialisation peut être entre-ouvert d'ores et déjà et Wrestlemania 30 pourrait marquer un changement symbolique.
Conclusion: Qu'en retenir ?
Le Hall of fame est une construction permanente à l'égal de ce que la WWE souhaite être en atteste son slogan : "Then, now, forever" promut depuis le 1000ème RAW qui lui aussi marqua un moment symbolique. Wrestlemania 30 peut en être un aussi par la présence d'anciens lutteurs et leur implication physique et même par le virage entreprit vers la dématérialisation. Or, le passé peut constituer un danger comme le fait de rester assis sur ses acquis que l'on soit ici l'Empire Romain ou l'Empire industriello-ludique de la WWE.

A vos commentaires Smile

Source : fnlutte.com (By raf the warrior)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
Puroresu Awards 2013

Et bien avant de commencer je vais remercier les 45 personnes qui ont eux la gentillesse de voter pour ces Awards ! Je m'attendais vraiment pas à un tel succès et c'est encourageant pour la suite mes amis ! Les récompenses ci-dessous ont donc été désignées grâce aux 45 votants qui ont je l'avoue parfois choisis des choses assez étranges... mais allons-y Alonzo !

LE LUTTER JAPONAIS DE L’ANNÉE 2013

Et bien commençons par le trophée le plus important de cette compétition : celui du meilleur lutteur japonais de l’année ! Nous avions cinq lutteurs en compétition, tout d’abord CIMA le poster boy de la Dragon Gate depuis des années et qui détient le titre suprême de la fédération depuis cet été, puis il y a évidemment l’indémodable KENTA le champion de la NOAH qui fait toujours vibrer les fans avec son célèbre GTS, n’oublions pas Daisuke Sekimoto l’homme fort de la BJPW qui c’est aussi illustré en apparaissant dans les shows de la Wrestle-1 ! Et enfin nous avons Hiroshi Tanahashi et Kazuchika Okada, ces deux hommes se sont partagé la ceinture d’IWGP Champion et les Main Events pendant toute l’année 2014 et ont tous les deux offerts leurs lots de combats exceptionnels… Alors qui sera le vainqueur ?
Spoiler:
 

LE "GAIJIN" DE L’ANNÉE 2013

Cette catégorie est ici pour désigner le meilleur lutteur Gaijin de l’année ! Pour ceux qui ne connaissent pas vraiment le Puroresu et qui ignorent la définition du terme Gaijin et bien celui-ci désigne un lutteur étranger qui vient lutter au pays du Soleil Levant ! Dans les cinq participants nous avons Big Van Walter qui n’est pas beaucoup apparu mais qui a tout de même fait quelques bonnes performances, Shane Haster l’australien de la NOAH membre des TKMD actuels champions de la fédération au bateau, Karl Anderson l’homme à la mitrailleuse et au cutter, Prince Devitt le poids léger venu d’Irlande à qui tout réussit et enfin Davey Boy Smith Junior, tête de bébé sans charisme à la WWE il est maintenant devenu un motard redoutable membre des Suzuki Guns et surtout des Killer Elite Squad avec Lance Archer lui aussi ex-WWE !

Spoiler:
 

LE JUNIOR HEAVYWEIGHT DE L’ANNÉE 2013

Cette année le Japon n'a pas connu de grandes oppositions entre les poids moyens mais, quelques Jr. Heavyweight se sont distingués ! A commencé par Prince Devitt qui a prit une dimension toute particulière en se rapprochant du Main Event et Kota Ibushi de plus en plus populaire depuis sa signature officielle avec la NJPW ! Il ne faut pas non plus oublier Kushida qui a formé une excellente équipe avec l'américain Alex Shelley, Ishimori qui règne sur la division légère de la NOAH et le jeune Genki Horiguchi qui détient la ceinture de la Dragon Gate depuis déjà quelques mois...

Spoiler:
 

L'EQUIPE DE L’ANNÉE 2013

Tout comme pour les excellents combats de Jr. Heavyweight les bons combats par équipes étaient rares cette année ! On a quand même vu quelques bonnes équipes s'illustrer tout au long de cette année 2013 ! Commençons par une équipe de poids moyens mais, surtout par une équipe composée de deux légendes, celle de Jushin Liger et Tiger Mask IV qui n'a rien fait de vraiment exceptionnel à la NJPW mais, qui a quand même réussit à mettre des battons dans les roues des lutteurs de la NOAH ! Et en parlant de la NOAH il a également les TKMD ou "The Mighty Don't Kneel" composé de deux australiens aux qualités indéniables ! Il y a également l'équipe CHAOS composée de Shinsuke Nakamura et de Tomohiro Ishii qui a fait trembler à cause de sa rudesse... Ha... rudesse un mot que les Laughter 7 connaissent bien ! En effet cette équipe composée de deux anciens combattants MMA a fait des ravages aussi bien à la W1 qu'à la NJPW... NJPW qui a été dominé par les Killer Elite Squad une équipe composée de David Hart Smith et Vance Archer deux anciens de la WWE qui ont réussis leurs reconversions !
Spoiler:
 

PIRE LUTTEUR DE L'ANNEE 2013 ?

Et oui c'est la récompense que personne ne veut avoir ! Ou alors que seuls les masos veulent avoir ! Ici nous avons une belle brochette de ratés ! A commencé par l'américain Bob Sapp qui a fait quelques apparitions à la NJPW et à la W1 qui ne sont pas restées inoubliables à cause de leurs nombreuses qualités, c'est presque la même chose pour le sumotori Akebono... Pour le cas d'Hiroyoshi Tenzan c'est différent car même si il n'a jamais été un excellent lutteur il a toujours donné d'assez bons combats cependant sa participation au G1 Climax a prouvé qu'il était grillé et que le catch par équipe lui convenait mieux ! Ensuite nous avons deux loustiques de la NOAH qui pensent que taper fort c'est bien et que ne pas vendre les prises des autres c'est cool... Mmh... roulement de tambours qui sera le vainqueur de la plus ingrate des catégories ?

Spoiler:
 

MEILLEURE FEDERATION DE L’ANNEE 2013

Un trophée important puisqu’il va désigner la meilleure fédération de l’année 2013 et dans les qualifiés nous avons évidemment la New Japan Pro Wrestling qui semble totalement inratable, la NOAH qui traverse une assez mauvaise phase, tout comme la AJPW qui se remet doucement du départ de Keiji Mutoh et d’une partie du Roster… et d’ailleurs en parlant de Mutoh… Sa nouvelle fédération est aussi en course, tout comme la Dragon Gate qui semble avoir de plus en plus de fans chaque années.
Spoiler:
 

MEILLEURE PROGRESSION DE L’ANNEE 2013

Ce trophée récompense le lutteur qui a le plus progressé depuis le début de l’année 2013 et parmi les concurrents nous avons le jeune KAI de l’AJPW qui a donné une excellente prestation contre Go Shiozaki lors de la finale du Champion Carnival, Tomohiro Ishii l’homme fort de CHAOS qui se fait de plus en plus de fans, Tama Tonga qui c’est trouvé un vrai personnage depuis son Heel Turn et son entrée dans le Bullet Club, Seiya Sanada jeune lutteur de l’AJPW devenu un des lutteurs phare de la W1 qui c’est notamment fait connaître pour son combat contre AJ Styles et enfin Atsushi Kotoge excellent lutteur de l’Osaka Pro devenu une des stars montante de la NOAH… Mais qui de ces cinq jeunes prometteurs va remporter la médaille de la meilleure progression de l’année ?

Spoiler:
 

MEILLEUR VETERAN L’ANNEE 2013

Ce trophée est là pour récompenser le vieux briscard de l’année, le vétéran qui a prouvé qu’il en avait encore beaucoup dans le ventre et qu’il était capable de donner de bons combats et de remporter des titres ! Le premier de cette catégorie est évidemment Yuji Nagata qui a réalisé un exploit en remportant le tournoi de la NOAH devenant ainsi le premier homme à avoir gagné les plus gros tournois des trois plus grandes compagnies nippones, ensuite nous avons Satoshi Kojima qui en plus d’avoir rivalisé face aux KES avec son partenaire Hiroyoshi Tenzan a également engagé une feud avec le champion de la NWA Rob Conway que l’on connait tous pour son passage à la WWE, puis il y a deux piliers de la W1 d’abord son fondateur Keiji Mutoh qui semble intemporel et le poids moyen Koji Kanemoto qui livre toujours de bonnes performances et enfin le dernier mais certainement pas le moindre… Jushin Thunder Liger qui forme une assez bonne équipe avec Tiger Mask IV et qui a joué les trublions à la NOAH pendant quelques mois.

Spoiler:
 

MEILLEURE PRISE DE FINITION L’ANNEE 2013
Là encore tout est en dans le titre ! Cette catégorie doit récompenser la prise de finition la plus impressionnante ou simplement celle qui détruit le plus son adversaire ! Et le Boma Ye rentre parfaitement dans cette seconde catégorie, puisque le coup de genou de Shinsuke Nakamura a fait tomber bien des lutteurs comme La Sombra, Minoru Suzuki, Harry Smith ou encore Sakuraba ! Dans le genre beaucoup plus impressionnant nous avons le Rainmaker du champion Kazuchika Okada qui a dominé cette année 2013 en majeure partie grâce à cette prise originale et destructrice, Prince Devitt et son « Bloody Sunday » ont eux aussi faits quelques victimes au sein du Roster de la NJPW alors que KENTA a lui continué à impressionner grâce à son bon vieux GTS ! Et enfin nous avons aussi la seule prise de finition de cette catégorie le Facelock F de KAI qui n’est pas sans rappeler ce bon vieux Bob Backlund…
Spoiler:
 

MEILLEUR COMBAT DE L’ANNEE 2013

Une récompense extrêmement importante !! Celle du meilleur combat de l'année ! Tout d'abord nous avons l'un, si ce n'est le meilleur combat de Wrestle Kingdom 7, l'opposition entre Sakuraba et Nakamura pour le titre Intercontinental... Puis l'opposition entre Tomohiro Ishii et Hiroshi Tanahashi lors du G1 Climax de cette année. Hiroshi Tanahashi participe également à un autre de nos MOTY, il s'agit de son affrontement face à sa nouvelle némésis : Kazuchika Okada lors du show NJPW Invasion Attack ! Nous avons également la défense de titre d'AJ Styles au Japon qui a certainement dû attirer l'attention de quelques fans de la TNA sur la Wrestle-1 et sur le jeune Seiya Sanada et enfin il y a la finale du Champion Carnival de la AJPW qui a permit au jeune KAI de se mesurer à GO Shiozaki !
Spoiler:
 

LUTTEUR LE PLUS STIFF DE L'ANNEE 2013 ?

On sait tous que les japonais ont tendances à taper très fort et à ne pas faire dans la dentelle mais, selon vous qui est le japonais le plus stiff de cette année ? Celui qui déboite le plus de mâchoire avec ses coups de genoux ? Qui décolle le plus de poumons avec ses atémis et qui décapite le plus de lutteurs avec ses Lariato ? Shinsuke Nakamura a évidemment sa place dans cette catégorie, tout comme Daisuke Sekimoto, le lutteur phare de la BJPW que l'on a aussi vu massacré de l'américain à la Chikara quelques années auparavant... En parlant de Japonnais qui détruisent des américains il y a aussi Takeshi Morishima qui c'est fait connaître de beaucoup de fans Indy en devenant champion de la ROH et qui a cette année malmené les combattants de la NOAH... Et enfin les deux hommes qui se sont menés une guerre sans mercis toute cette année : Hirooki Goto et Katsuyori Shibata !
Spoiler:
 

LE TOURNOI DE L’ANNÉE 2013

Comme vous le savez les tournois sont assez importants au Japon, plusieurs lutteurs célèbres qui n'ont jamais remportés de gros titres ou ne sont jamais restés champions très longtemps comme Masahiro Chono par exemple ont tout de même remportés l'un de ces tournois pour rentrer dans l'histoire ! Mais lequel de ces tournois sera le meilleur de l'année ? Le légendaire G1 Climax de la NJPW ? Le Champion Carnival de l'AJPW ? Le Global League de la NOAH ? Ou peut-être Best of the Super Juniors qui a permit à Ricochet et Trent? de faire un petit tour au Japon... Et comment oublier la NJPW Cup qui a permit à Kazuchika Okada et Hirooki Goto de se retrouver en tête à tête ?
Spoiler:
 

LE SHOW DE L’ANNÉE 2013

L'avant dernière catégorie... est l'une des plus importantes ! En effet elle est là pour récompenser le meilleur show de l'année et voici les cinq shows sélectionnés : Wrestle Kingdom 7, Great Voyage 2013 In Tokyo Vol. 2, Kobe Pro-Wrestling Festival 2013, All Japan Pro Wrestling : Champion Carnival Final et Wrestle-1 Hataage Sen...

Spoiler:
 

LE CLAN DE L’ANNÉE 2013

Au Japon les clans sont nombreux notamment à la NJPW qui en a quelques uns... Nous avons les Suzuki Guns évidemment menés par Minoru Suzuki, le clan CHAOS dirigé par Shinsuke Nakamura et ce même si celui-ci semble être mit de côté au profit de Kazuchika Okada et le Bullet Club crée au milieu de l'année 2013 par Prince Devitt afin de regrouper plusieurs Gaijin influents ! Et enfin le seul club non-NJPW est celui de la Dragon Gate : Le Monster Express qui rassemble cinq lutteurs adorés par l'IW !
Spoiler:
 

SURPRISE DE L’ANNÉE 2013

Une catégorie qui est là pour désigner le moment qui a le plus surprit les fans de Puroresu... D'abord nous avons le Heel Turn de Karl Anderson à la suite de son combat face à Hiroshi Tanahashi, puis le choix assez étrange du jeune Naito qui décida de mettre en jeu son Title Shot remporté au G1 pour affronter Masato Tanaka pour son NEVER Openweight Championship ! Le troisième choix n'est autre que la victoire de Nagata au Global League et enfin... le dernier choix est évidemment le départ de Keiji Mutoh qui a quitté l'AJPW pour créer sa propre fédération avec une bonne partie du Roster de l'AJPW !

Spoiler:
 

Source : http://lutte.fnnation.com (By Dallas Pride)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
Indy Awards 2013
Bonjour. Comme vous avez pu le voir hier j'ai posté les très controversés Puroresu Awards et aujourd'hui j'enchaîne avec les trophées de l'Indy US ! Pour commencer j'aimerai remercier "Yoann" qui m'a aidé pour la présentation de ces Awards mais, aussi les 70 personnes qui ont eux la gentillesse de voter, je vais être sincère en disant que je ne m'attendais pas à un tel succès ! Mais c'est assez encourageant de voir que les gens s'intéressent assez à la lutte indépendante ! Ha oui et je tiens aussi à remercier mes parents Rica alias Mr. TNA qui m'a donné l'idée et l'envie de lancer des fameux Awards ! Bref ! Allons-y Alonzo !

Lutteur de l'année 2013

Nous allons commencer par récompenser le "Big Boss" de l'année, le meilleur lutteur ou du moins celui qui a le plus marqué les esprits. Ce genre de lutteur indépendant que l'on ne peut pas ignorer même si l'on ne regarde l'Indy que pour mater les combats de Matt Hardy... non personne ne fait ça mais bon... Bref les nominés de cette catégorie sont :
- Adam Cole.
- Johnny Gargano.
- Kevin Steen.
- Michael Elgin.

Alors qui du québécois hargneux, du Whole Shebang, de la montagne de muscle ou du beau gosse de Panama va remporter cette Award ?

Spoiler:
 

Équipe de l'année 2013

Comme son nom l'indique cette catégorie est là pour récompenser l'équipe qui a le plus brillé au cours de cette année 2013 ! Car si à la TNA la lutte par équipe se résume aux BroMans et à Eric Young et Joseph Park (bon il y a aussi Bad Influence mais un peu de mauvaise foi ne fait jamais de mal non !?) en Indy il y a tout une légion d'équipes exceptionnelles... ça a été très dur de n'en choisir que quatre mais voici les petites chanceuses :

- Forever Hooligans : Alex Kozlov and Rocky Romero
- Pieces of Hate : Jigsaw and The Shard
- reDragon : Bobby Fish and Kyle O'Reilly
- The Young Bucks : Matt Jackson and Nick Jackson

La première de ces quatre équipes n'a lutté que quelques mois aux USA et pourtant elle a marqué les esprits de beaucoup de fans Indy en remportant brièvement les ceintures de la ROH... à qui ? Aux reDragon justement qui semblent tout de même intouchables depuis quelques temps... Cette récompense pourrait aussi être donnée aux hommes masqués qui ont faits trembler la Chikara avant d'aller s'attaquer aux combattants d'Evolve et les Young Bucks qui ont combattus un peu partout sont peut-être les candidats les plus légitimes au titre d’équipe de l'année.
Spoiler:
 

Lutteuse de l'année 2013

Je sais que la Nation compote quelques aficionados de la lutte indépendante féminine mais, il faut bien avouer que beaucoup de gens ne la suivent pas ! Mais puisque ce forum n'est pas misogyne et qu'il faut bien la botteuse de culs de l'année voici les candidates au titre de Miss Fran... Euh de lutteuse de l'année 2013 pardon....
- Ivelisse Velez.
- Mia Yim.
- Rain.
- Veda Scott.

Beaucoup d'habituées de la fédération "Shine" et de la Shimmer comme vous pouvez le voir mais laquelle de ces demoiselles va remporter le trophée de Mini-Miss ? Et bien c'est...

Spoiler:
 

Rookie de l'année 2013

Maintenant il est temps de récompenser le débutant de l'année ! Le petit nouveau qui a impressionné et qui semble avoir un bon avenir que ce soit en Indy ou dans le centre de formation de la WWE (Coucou Samuray Del Sol) alors voyons voir qui sont nos heureux élus :

- Andrew Everett alias Chiva Kidd.
- Chris Dickinson.
- Matt Taven.
- The Shard.

Alors qui de l'homme au masque de chèvre, de l'ancien ROH TV Champion, du "morceau de haine" ou du petit jeunot de la CZW va l'emporter ?
Spoiler:
 

Match de l'année 2013

Tout est dans le titre non ? Ici nous allons récompenser le combat de l'année ! Celui qui nous a fait sauter de notre chaise et chanter "This is Awesome" comme un fan de l'Impact Zone ! Le combat qu'on aimerait montrer à nos amis "non-fans de catch" qui disant "Mais oui la lutte c'est du chiqué c'est trop naze !" Bref... THE MATCH ! Et les candidats sont ?

- All Star Week End - Night One : AR Fox & Samuray Del Sol vs. Rich Swann & Ricochet
- Best in the World 2013 : Jay Briscoe vs. Mark Briscoe
- Death Before Dishonor XI : Adam Cole vs. Michael Elgin
- Is Your Body is Ready : Adam Cole vs. Sami Callihan
- Open The Ultimate Gate : Johnny Gargano vs. Shingo

Cinq combats exceptionnels qui à mon sens méritent tous les cinq le titre de match de l'année mais, lequel de ces affrontements est l'affrontement préféré de la nation ? Wowo... suspens !
Spoiler:
 

Pire Lutteur de l'année 2013

Et maintenant l'Award de la honte, celui que personne ne veut, celui qui doit certainement décorer les étagères de The Great Khali et Bob Sapp ! Celui qui fait de vous la risée de la Nation... ou presque... mais qui sont les malheureux candidats ? Le méritent-ils vraiment ?

- Eddie Kingston.
- Homicide.
- Masada.
- Matt Hardy.

Nous avons donc un ex-TNA qui a raté son retour en Indy, le champion d'une fédération temporairement éteinte, l'ancien champion de la CZW tellement mauvais que l'on a jamais vu la différence lorsqu'il luttait en bonne santé et lorsqu'il combattait blessé... et enfin le frère de Jeff Hardy...

Spoiler:
 

OMG! Moment de l'année 2013

Ici on recompense les moments qui auraient faits bander Joey Style ! Qui l'auraient obligés à hurler : "OH MY GOOOOD !" comme un taré ! Ici c'est un peu le moment de l'année 2013 et donc celui qui a le plus marqué les esprits ! Mais arrêtons de parler voici les candidats mes chouchous !
- Chris Hero apparait à la ROH quelques heures après avoir affronté Drew Gulak à la CZW (ROH Final Battle 2013)
- Drew Gulak bat MASADA et met fin à un règne de plus d'un an (CZW Tangled Web 6)
- Formation des Mount Rushmore (PWG BOLA - Night Two)
- La Fin de la Chikara (Aniversario: Never Compromise)
Spoiler:
 

Finisher de l'année 2013

Cette fois-ci nous allons désigner le finisher le plus craint de l'année 2013 ! Celui qui démonte les cous ou détruit les mâchoires, celui qui fait rapetisser celui qui la subit de plusieurs centimètres en gros la prise que vous avez préférez voir au cours de cette année 2013 !

- Double Rotation Moonsault (Andrew Everett)
- Lo Mein Pain (AR Fox)
- More Bang for Your Buck (The Young Bucks)
- Package Piledriver (Kevin Steen)
Nous avons donc un Moonsault effectué par une chèvre, un Arabian Moonsault Slam exécuté par un voltigeur plein d'avenir, une prise à deux particulièrement élégante et un Piledriver destructeur qui ferait trembler la nuque de Steve Austin à quinze kilomètres à la ronde....

Spoiler:
 

Départ de l'année 2013

Catégorie assez triste puisqu'elle est là pour rendre hommage aux lutteurs qui ont quittés le circuit indépendant... oh rassurez vous ! Ils ne sont pas morts ! Désormais ils sont simplement à la TNA ou à la WWE... Bon je sais que pour certains fans Hardcore de lutte indépendante c'est une situation assez proche de la mort mais tout de même souhaitons une bonne continuations aux quatre lutteurs suivants, l'un d'eux repartira peut-être une récompense :

- Davey Richards.
- Eddie Edwards.
- El Generico.
- Sami Callihan.

Et bien ? Vous avez faits vos pronostiques ? Qui est-ce que la Nation regrette le plus ? Les loups américains ? Le sociopathe aux cheveux en pétards de la PWG/Evolve/CZW ? Ou bien l'homme masqué devenu le pire ennemi du suisse Antonio Cesaro à la NXT ? Vous avez faits votre choix ?

Spoiler:
 

Revenant de l'année 2013


Après le départ le plus embêtant de l'année, il est temps d'élire le meilleur retour de l'année ! Et cette catégorie est assez fournie car on a eu beaucoup de licenciés cette année, notamment à la TNA et à la WWE ! Héhé ! Mais qui est le revenant préféré dans la nation ? Et bien il fait certainement parti des quatre lutteurs suivants :
- Chris Hero.
- Joey Ryan.
- Jushin Liger.
- Trent?

Nous avons donc un Hero, un homme dont la plus grosse victoire à la TNA fut contre Al Snow grâce à l'aide de Matt Morgan, un "Dudebuster" plutôt talentueux et un japonais masqué qui a fait quelques apparitions en Indy au milieu de l'année dernière...
Spoiler:
 

Moment Émotion de l'année 2013

Parce que la lutte professionnelle ce n'est pas que du sang et que c'est aussi des larmes ! Parce que parfois le petit fan de lutte sans son coeur se serrer en voyant un match, un segment, une interview... parce que les hommes de la nation ont un cœur ! Oui ! Même Ace et Nevran ont un coeur et je suis sure que ces nazis du pavé ont certainement dû pleurer pendant au moins l'un des moments suivants :

- DDT4 : El Generico quitte la PWG et le circuit indépendant pour commencer sa carrière à la WWE.
- COD XV : Nick Mondo fait son grand retour à la CZW après plus 10 ans d'absence pour féliciter Rory Mondo.
- SOH VII : Jay Briscoe vient à bout de Kevin Steen et devient ROH World Champion pour la première fois de sa carrière !
- Chikara : Icarus tente désespérément de faire revenir la Chikara
Spoiler:
 

Meilleur Show / iPPV de 2013

Une des catégorie les plus importantes de cette "cérémonie" ! Celle qui va nous permettre de connaître le show / iPPV préféré de la Nation ; celui qui a livré les meilleures performances celui dont on aimerait bien pouvoir acheter le DVD... ou le voir gratuitement sur Youtube aussi... enfin bref ZE SHOW ! Celui qu'il faut voir si on est fan de lutte indépendante !
- CZW Best of the Best XII
- PWG All Star Week End - Night Two
- PWG DDT4
- ROH Death Before Dishonor XI
Nous avons donc un Show de la ROH, deux show de la PWG et un Show de la CZW ! Mais qui va remporté la palme d'or donnée par Zeus connu pour son excellente performance dans le film No Hold Barreds ?

Spoiler:
 

Champion de l'année 2013

Ici nous récompensons le champion des champions, le champion de l'année 2013, celui qui a le plus impressionné la Nation avec son esprit combatif, ses qualités in-ring ou tout simplement sa ruse et sa fourberie dans le cas de certains... Souvenons nous qu'en 2011 le titre de champion de l'année était revenu à Sting pour son EXCELLENTE défense de titre contre Jeff Hardy au PPV Victory Road !

- Chikara Grand Champion Eddie Kingston.
- CZW Champion Drew Gulak.
- PWG Champion Adam Cole.
- Open The Freedom Gate Champion Johnny Gargano.
Nous avons donc le champion de la Chikara qui a défendu son titre à 7 reprises au cours de l'année 2013 (face à Kevin Steen, Archibald Peck, Green Ant, Hallowicked, Icarus, Mark Angelosetti), Johnny Gargano qui a défendu le titre de la DGUSA 8 fois notamment face au célèbre Shingo, Adam Cole qui a gardé sa ceinture toute l'année et Drew Gulak champion depuis 147 jours!
Spoiler:
 

Fédération de l'année 2013

Maintenant la dernière mais peut-être la plus importante des catégories, celle qui va désigner la meilleure fédération indépendante de l'année 2013 ! Oh évidemment elles sont nombreuses aux quatre coins des USA et quelques unes comme la House of Hardcore ou la FWE commencent à se faire connaître mais, seulement quatre fédérations (enfin 9800 si l'on compte les fédérations satellites de la Chikara) sont nominés :

- Chikara et les fédération "Wrestling Is".
- Combat Zone Wrestling.
- Pro Wrestling Guerilla.
- Ring of Honor.
Spoiler:
 

Source : http://lutte.fnnation.com (By Dallas Pride)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 1222
avatar
... Mes nouvelles sont plus intéressantes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
  • La "WWE Universe Era"... ce n'est qu'un début!

    La page Facebook de la WWE est inondée de "We want CM Punk" et de "WWE sucks."

    Pour une des rares fois de sa carrière, Rey Mysterio se fait huer à son entrée au "Royal Rumble" car il a en quelque sorte pris la place de Daniel Bryan.

    Randy Orton est en colère car son match contre John Cena, au même PPV, se fait copieusement huer.

    Batista, qui devait faire son retour en héros, est plus détesté que la majorité des heels de la WWE.

    Ces exemples très récents prouvent que 2014 s'annonce être une année importante et particulière dans l'histoire de la WWE.

    Ce que plusieurs appellent désormais la "WWE Universe Era" est en fait le fruit de ce que la WWE a elle-même encouragé: les médias sociaux. Sur Facebook et Twitter, les fans ne se gênent pas pour louanger et critiquer les décisions de la compagnie.

    Et avec ces mêmes outils "2.0", les rumeurs et nouvelles se répandent à une vitesse grand V. Ainsi, la nouvelle sur le départ de CM Punk n'est plus réservée aux lecteurs des sites de lutte. La grande majorité des membres du WWE Universe sait déjà qu'il est à la maison en train de siroter une bière.

    Avec cette masse critique qui se forme sur Facebook et Twitter, les fans se sentent plus puissants. Ils savent désormais qu'ils peuvent influencer sur le champ les décisions de la WWE.
  • Même dans les arénas, les spectateurs ne se gênent plus pour faire dérailler les scripts. Ils ont applaudi Dolph Ziggler même s'il était heel ou rejeté Miz malgré son personnage de face.

    Résultat: c'est la panique dans les bureaux de la WWE. Et avec l'arrivée du WWE Network, qui obsède tant Vince McMahon, on ne souhaite pas un déraillement incontrôlable.

    La WWE veut des records d'audience pour "Wrestlemania 30". Pas sûr qu'une grande finale entre Batista et Randy Ordon leur garantira d'atteindre ce but.

    Elle devra désormais écouter davantage le WWE Universe. Et bien sûr innover, surprendre, oser.

    Créer des nouvelles stars ou changer les règles du jeu au besoin.

    L'empire McMahon sait plus que jamais que CM Punk et Daniel Bryan sont les chouchous des fans.

    Pas Batista.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 1222
avatar
boring.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 1222
avatar
Enfaite je viens de lire MDR.

Je trouve que Miz est l'un des meilleurs au micro surtout en Heel, il le faut absolument en heel!

Grâce au départ de Punk, la WWE fait des réunions, pour avoir des gens au sommet, de nouvelle personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
Les séparations d'équipes les + tristes

Seconde chronique portée sur la division par équipe (la 1ère portait sur les lutteurs individuels qui brillaient dans celle-ci) et cette fois, je traite les séparations d'équipes et auquel cela fut une mauvaise nouvelles pour diverses raisons. Je mentionne que sans surprise, c'est le cas récent des Prime Time Players qui m'a un peu inspiré.
Cryme Tyme :

C'est dingue de se dire que 4 ans après la fin de cette équipe, que l'un d'entre eux a été pushé comme Heel (Shad Gaspard, alors le Titus O'Neil de 2010) puis viré peu après alors que le partenaire laissé pour compte est encore là, même s'il ne donne plus trop de signe de vie. Il ne s'agit pas spécialement d'une équipe qui m'a marqué ou que j'ai adoré, mais ça restait quand même une équipe avec son propre truc. A savoir des catch-phrases, une manière de communiquer avec la foule, une tenue particulière, des segments, etc. Egalement, c'était une équipe composée d'un "Powerhouse" et d'un "high-flyer", histoire d'avoir un contraste également sur le ring.

L'équipe a eu quelques matchs pour le titre, sans jamais parvenir à le gagner. C'est même un peu étonnant dans la mesure où à l'époque de Cryme Tyme, il existait 2 titres par équipe (et d'autant qu'il n'y avait pas autant de vraies équipes que l'an dernier). Shad a trahit JTg après Wrestlemania 26, pour que les 2 s'affrontent au PPV d'après. Le combat a mal reçu en coulisses, puis Shad Gaspard (le mec qui était pushé à l'issue de cette équipe) s'est fait jeter.

De ce fait, je me demande si, si l'équipe créative n'avait pas eu l'idée saugrenue de faire rompue l'équipe, est-ce que Shad aurait quand même prit la porte à moins de 2 mois + tard ? Je me demande si cette équipe aurait pu tenter le coup en tant que Heel, histoire de se rafraîchir. Mais bon, la WWE voyait certainement cette équipe comme une petite attraction, donc je pense même pas qu'elle aurait pu exister aujourd'hui même.
Latino American Xchange :

J'avais parlé dans une autre chronique qu'Hernandez était un "tag-team specialist", mais il s'agit là de l'équipe avec laquelle il n'aurait peut-être pas du casser. Beaucoup de similitudes avec celle citée juste au dessus : un style "gangsta", une musique de rap, un style vestimentaire, puis le fait d'être composé d'un "hifh-flyer" et d'un "powerhouse".

Mais contrairement aux cryme Time, les LAX ont remporté le titre par équipe et ont même dominé la division par équipe de la TNA. Je crois même que c'est eux qui ont mit fin aux AMW (Chris Harris & James Storm), ils ont éventuellement eu le dessus sur les Dudley Boyz, AJ Styles & Christopher Daniels ou encore les Motor City Machine Guns.

Seulement, la TNA semble du genre (une peu comme la WWE ?) à penser qu'une équipe ne peut pas être éternelle (contrairement aux... hum, "main-eventers") et qu'il faut qu'à un moment donné l'équipe se sépare, même si la division par équipe en patit. Sauf que la TNA a fait les choses différente avec eux. Les 2 membres des LAX ont d'abord participé à un "feast of fired". Donc pour bien entamer des trajectoires en solo, Homicide a remporté le MITB pour la X-Division tandis que Hernandez a décroché le MITB pour le WHC.

A un moment donné, Eric Young, alors leader de la "World Elite" (sérieux, à moins que vous l'ayez connu, vous devriez halluciner en découvrant la version d'Eric Young dont je parle là qui à mon sens remprésente son rôle le + intéressant à ce jour) a voulu enroler Hernandez dans son gang (qui n'est pas sans rappeler Wade Barrett qui voulait foutre Cena dans sa Nexus). Sauf que les choses se sont pas déroulés comme ça, ça s'est finit avec Homicide qui a trahit Hernandez - donc fin évidente du LAX - puis c'est lui qui a joint la World Elite. Etonnament, on n'a même pas eu la moindre suite entre les 2 ex-membres LAX.

La suite, c'est juste Hernandez qui continuait à "buried" la World Elite, en les battant dans des Handicap en 2 minutes. Et la carrière solo d'Hernandez a fait également fausse route quand Eric Young lui a fait foirer son cash pour le titre mondial, et qu'Hernandez était même trop con pour penser à prendre sa revanche (à la place, il a préféré faire équipe avec Matt Morgan, déroulement qui n'est pas + logique).

Et au regard sur ce que peu les 2 ont fait de marquant à la TNA depuis la fin de leur équipe, cela confirme mon idée que c'était très con de les splitter (d'autant que la division Tag de la TNA à l'heure actuelle... oui, ils ont Bad Influence mais ils font quoi eux, en ce moment ?). Pour l'anecdote, Homicide a fortement chialé en coulisses avec la fin de cette équipe, la TNA lui a donné un petit run avec le titre X-Division pour le consoler un peu... en vain ? Je dirais bien.
World Greatest Tag-team :
Il parait qu'ils ont continué à faire équipe à la ROH et autres fed indépendantes, hors ça fait longtemps que je le les suis plus (j'ai juste maté un Austin Aries vs Sami Callihan récemment, juste pour voir un peu de quoi ce dernier était fait car il me laissait curieux). Donc je me fie uniquement à ce qu'ils ont fait à la WWE. Bon, eux (Shelton et Charlie) sont dans un cas + complexe car à aucun moment l'un à trahit l'autre. Shelton Benjamin et Charlie Haas sont initialement arrivés en tant qu'alliés chouchou de Kurt Angle, utilisant même sa musique.

Une fois, l'existence du Draft les a pousé à se séparer une première fois : Charlie devait alors rester à Smackdown alors que Benjamin est passé à Raw, où il a enchainé des Pushs en solo (victoires sur HHH, Flair, Edge, titres IC, Big mama). Seulement il n'arrivait jamais à être "over" par lui-même donc la WGTT a été reformée une seconde fois lorsque Haas a fait un retour dans la compagnie, à Raw. Et pour la suite des choses, je m'en souviens même plus tellement c'était oubliable. Ah si, les 2 ont encore prit des chemins différents quand Shelton retournait à SD pour capturer le titre US puis finit à la ECWWE. Quand à Haas, il blessait Lillian Garcia (incident réel menant à un angle) pour faire équipe avec Viscera puis imiter divers vedettes de la WWE, passé comme présent (ça adonné John Cenhaas, the Great Charly, Charlito, JHL, Stone Cold Steve Haastin ou encore la promotion du DVD de Mr. Perfect, très drôle).

Au final, je me dis qu'il s'agit de 2 lutteurs qui auraient toujours dû rester ensemble. Mais on se disait qu'ils étaient tellement talentueux qu'ils devaient partir en solo (comme si la division par équipe devenait un cancer avec le temps ? Va dire ça à Homidice, aux Usos, aux Road Warriors ou Bad Influence !). Et pourtant on l'a bien vu, les 2 n'ont pas réussi à faire leur trou en solo, contrairement à leur temps dans la division par équipe.
David Otunga & Michael McGuillicuty :
Juste parce que cette équipe était le seul truc qui restait du Nexus. les 2 ont même réussi à capturer le titre par équipe. C'était une bonne chose qu'ils le perdent contre "Air Boom", mais par la suite les choses se sont passé de façon étrange pour eux. David Otunga a joué l'avocat (etle punching-ball) de temps à autres, tandis que l'autre s'est transformé en Curtis Axel (mais pourquoi je dis "transformé" ? il a juste changé de nom !). Il n'y a pas eu de segment ou quoi que ce soit pour expliquer la fin de cette équipe, juste des trajectoires prises, comme ça.

Ce que je regrette dans cette équipe, c'était... pleins d'aspects similaires entre eux. Je pense qu'ils auraient du demeurer ensemble (et garder le thème original du Nexus) à ce jour. Cette équipe proposait un autre contraste sur le ring, on avait le gars axé sur le in-ring pour son côté scientifique/technique ou je ne sais quoi (McGuillicuty) et le showman frimeur (Otunga). Le truc cool aussi c'est que cette équipe aura été la seule de l'histoire à avoir un "fils de" et un "fiancé de" (bon nombre de fans de catch connaissent Curt Hennig, tandis que Jennifer Hudson est une star - actrice + chanteuse - du calibre de The Rock, si ce n'est même supérieur). Puis ils avaient une attitude qui collait de l'un vis à vis de l'autre.
Justin Gabriel & Heath Slater :
Une autre formation issue de Nexus, et il s'agit également d'anciens champions par équipe. Pour le coup, les 2 partageaient un style similaire de voltige et technique (de vitesse et d'agilité, en tout cas). Jusqu'au jour où Heath a dit à Gabriel "j'en ai marre de partager mon succès avec toi" (c'est clair que partager ton succès mirobolant avec 3MB, c'est très glorieux). Puis les 2 ont fait quoi depuis ? Ils ont participé au MITB pour la valise bleu dans le PPV qui a suivi et... Justin a brièvement fait équipe avec Sheamus, puis a éventuellement envoyé Drew McIntyre à la porte quand ce fut la défaite de trop pour ce dernier (cette storyline de "losing streak to be fired" était la seule période où Drew avait du temps d'antenne).

Heath quant à lui a juste eu + de temps d'antenne, om ils'est fait enterrer semaine après semaine par des "légendes", puis la formation de 3MB, toujours d'actualité. Un groupe de Rock humoristique, qui se fait "bureid" à à seconde où il apparait à l'antenne). De ce fait, ça ne servirait peut-être pas de les remettre ensemble. C'est juste que quand je vois où les 2 sont rendus aujourd'hui (car oui, ils sont encore là), je comprends pas le but de les avoir fait séparer (et allez, encore une équipe de moins).
Awesome Truth :
Quand j'y pense, cette association est peut-être le truc qui est arrivé de mieux dans les carrières de Miz et R-Truth. Pour reprendre les choses dans leur contexte, Miz sortait d'un "burial" absolu en solo, alors qu'il fut utilisé comme figurant dans une feud entre les commentateurs Michael Cole et Jerry Lawler (puis Djack Swaggah prit la relève du Miz das ce rôle) puis dans celle entre Rock & Cena. Puis servi de paillasson pour son rookie Alex Riley (leur split a quand même fait énormément réagir la foule, et même généré de l'audience) et a prit part au MITB de la valise rouge (ainsi, il restait malgré tout actif sur les PPV et dans les storylines, c'est pas Fandango qui pourrait en dire de même aujourd'hui).

Quant à R-Truth, il a d'abord fait un heel-turn dans une situation particulière. C'est bordélique à expliquer, mais edge venait de prendre sa retraite de manière forcée, et Vince voulait un chevelu pour le remplacer. Donc John Morrison fut l'élu. Dans les storylines, ce dernier était "bon ami" avec R-Truth. Ce dernier a eu droit à un title-Shot à Extreme Rules auquel j'ignore pourquoi. Mais il a mit ce spot en jeu contre Morrison. Truth a perdu ce spot à l'issue de sa défaite, ce qui a mené à son fameux Heel-Turn. Et la fameuse histoire du "gamin invisible" (little jimmy).

Truth fut poussé en tant que Heel avec une victoire en PPV contre Mysterio, d'une place bouche-trou pour challenger John Cena suivi d'un spot en MITB. Suivi d'une association avec The Miz (auquel les 2 se trouvaient ainsi sur la même "longueur d'ondes") qui représentait alors une forme de rébellion vis à vis de la direction de la compagnie (une histoire de "conspiration"). Ainsi, on a eu droit à pas mal de moments énormes, avec une attitude qui leur fut propre.

Diverses choses par lesquelles on ne serait pas où commencer, comme une arrestation. Foutre le bordel pendant le Show, une chance pour le titre par équipe contre "Air-Boom" (un très bon match d'ouverture dans un PPV). Une feud contre une association formée de CM Punk et Triple H. Pour terminer avec un match contre John Cena et The Rock, en main-event des Survivor series (dans le but de promouvoir le ME de WM 28). La chute du duo commença avec le fait que le Rock les a rétamé tous les 2 avant le PPV. Le fait que le match lui-même (à SS) fut une farce, n'ayant donné aucune faveur pour Awesome Truth. Puis le lendemain, les 2 membres furent en désaccord, et Miz attaqua Truth marquant la fin de leur association. Ceci est arrivé avec le fait que Truth se fait fait contrôler positif, donc absence de 30 jours s'ensuit pour lui.

Et depuis... Miz a rarement été protégé dans son booking. Il a juste eu un petit règne IC sympa en 2012 et eu une énorme ovation lors de MITB 2012. Truth a quand même continué son run de "little jimmy" mais en Face. Récemment, il vient de s'associer à un transfuge de NXT, Xavier Woods et les 2 font équipe pour mettre "over" le Shield et les Wyatts.
Lance Cade & Trevor Murdoch :

Pour l'histoire, j'avais réalisé en 2008 une chronique rien que sur ce split (et ce, juste après), mais cette chro. est visiblement "dead". Près de 6 ans plus tard, je peine à me rappeler des faits. Donc avec ce split, on reste encore une fois sur l'idée de niquer la division par équipe en en supprimant une, en espérant de "pusher" au moins d'un d'entre eux en star solo. Et je crois avoir raison en disant que cette démarche est une connerie car du coup, les 2 membres de cette équipe n'ont même pas finit l'année 2008 à la WWE.

Ce que je regrettais c'était quoi (ou plutôt, quels souvenirs m'ont-ils laissé)... une équipe de cowboys (je crois que c'est les seuls qu'on a eu à la WWE en 15 ans), leur style et leurs talents respectifs sur le ring (leur approche old-school notamment). Leurs vignettes d'introduction dans un bar, la feud contre les Hardy Boyz en 2007 (entre le faux-Face Turn et les très bons combats en PPV). Ils avaient un look différent, mais étaient très complémentaires entre eux. Puis leur physique quoi... on ne pourrait pas le croire et pourtant, ils étaient physiquement + imposants que beaucoup d'autres lutteurs, c'était quasiment des "big men". Mais ils étaient tellement vifs et techniques sur le ring que ça ne se remarquait pas.

Trevor Murdoch a utilisé une gimmick de chanteur country (?) puis a prit la porte (il parait qu'il fumait trop) et Lance Cade a été le "sidekick" de Chris Jericho. Un jour, il s'est fait squasher par HBK dans un Street Fight et le lendemain, il a prit la porte. Cela s'explique par un incident dans un avion où il a fait un malaise (abus de substances illicites, dit-on), puis Lance décéda la veille de Summerslam 2010 (évidement, la WWE fera comme si de rien n'était). Alors quite à paraître de mauvaise fois, je suis certain que l'équipe aurait être encore à la WWE aujourd'hui (pour preuve, ils n'y en a pas eu d'autres comme eux à ce jour) et que c'est le split de cette équipe qui a tué Lance Cade.
Prime Time Players :

Comme il s'agit d'un split tout récent, il est difficile de se prononcer sur les conséquences... reste que le geste me parait complètement idiot. Pas spécialement à cause du timing (Road to WM 30) mais juste parce qu'encore une fois, on se débarrasse d'une équipe pour lancer 2 nouveaux lutteurs en solo. Et niveaux lutteurs en solo, la WWE en a fait débarquer une sacrée pile sur ces 2 dernières années (c'est sans doute pour cette raison que Ted Dibiase a préféré partir). Ils n'utilisent même plus Fandango, Sandow, Brodus Clay et tant d'autres (et "by the way" ils sont tous encore employés), pourquoi refaire la même bêtise avec les Prime Time Players ?

Sans parler qu'au moins un membre du Shield va partir en solo... Titus a encore du temps d'antenne, mais pour combien de temps ? C'est quoi qu'ils ont prévu pour lui, notamment pour Wrestlemania 30 ? Probablement que c'est lui qui va attaquer Christian, pendre sa place dans l'EC, prendre la ceinture (plutôt les ceintures, puisque le titre mondial fait toujours 2 ceintures) et battre Batista à Wrestlemania.

Mais sérieusement, il parait que le split était prévu depuis un certain temps, mais encore une fois la WWE n'a pas réfléchit sur le long terme. Que les 2 avaient une bonne connexion avec la foule, une attitude qui allait avec, un côté drôle. On raconte souvent que la WWE préfère lancer des jeunes gars, mais Titus aura 37 ans cette année. Je sais pas si la WWE parviendra à l'installer sur la durée (sachant qu'ils n'ont même pas encore installé Sheamus que je vois toujours comme "just one guy like others").

Quant à Darren, on ne peut que le plaindre. Considéré comme "the weak link" à sa sortie du Nexus, le voici comme "the dead weight" à la sortie des PTP. Est-ce qu'ils vont lui trouver une autre issue, déjà quand les PTP était un spot + ou - confortable pour lui. J'imagine mal voir l'équipe se reformer vu la façon dont ça s'est terminé, et la WWE ne reforme que très rarement les équipes (après un clash) : je pourrais citer les NOA qui sont légendaires, tout comme les Hardy Boyz et les Rockers qui ont fait 1 ou 2 "one shot".

Source : http://lutte.fnnation.com/ (By EdgeRulz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
Elimination Chamber : Points Positifs & Negatifs

Bon pour ceux qui ne veulent pas lire ma chronique de femme ou devrais-je dire de mouton, de mark archi-fan de la fédération de Stamford voici les points positifs et les points négatifs du PPV « Chamber d’Elimination » sponsorisé par Volkswagen, la SCNF, Gaz de France et l’office de tourisme de Pologne.

Points Positifs :

+ Excellent combat entre The Shield et The Wyatt Family.
+ Une Elimination Chamber de qualité.
+ Une excellente performance de Cesaro dans l’Elimination Chamber.
+ Un « Grand E. » qui s’améliore de plus en plus.
+ Un PPV qui fait avancer une RTW déjà intéressante.

Points Négatifs :

- Daniel Bryan perd le combat au grand damne de Mick Foley.
- Batista qui fait un sauna.
- Un Titus décevant !
- Désormais la NATION peu pleurer en disant que x3 H va « enterrer » Daniel Bryan à cause de son égo surdimensionné.
- Rey Mysterio qui dit que Cesaro est le seul à n’avoir encore jamais participé à une Elimination Chamber alors que Christian est aussi un puceau dans ce genre de combat.
- Le combat des Divas… Came Who ?
Donc commençons par parler par les bonnes choses de ce PPV et plus particulièrement par le seul combat au monde qui était « Awesome » avant même de commencer ! Je veux évidemment parler de l’affrontement très attendu entre la famille Wyatt et les chiens de gardes de la Justice… Un combat qui a tenu ses promesses et qui a notamment permit à Seth Rollins et Erik Rowan qui étaient jusque là vu comme des membres assez secondaires de leurs clans respectifs de s’illustrer en donnant de bonnes performance ! Le rouquin à face de mouton est talentueux même si il l’est moins que Monsieur Luke « Je mesure 1m95 et je fais des Dropkicks et des Suicide Dive » Harper ! Si certains comme Twelve regretterons peut-être la défaite du Shield il faut avouer que la fin est extrêmement bien ficelée avec les gars du bayou qui fonts en sorte d’isoler tous les membres du bouclier afin de prendre l’avantage sur le samoan qui a du « Swagg » plein son pantalon ! Et puis il ne fait aucun doute que l’absence de Dean va faire parler ses partenaires !

Parlons maintenant d’un sujet beaucoup plus controversé que le précédent… pour moi l’Elimination Chamber était excellente et il s’agit de l’une des meilleurs depuis bien longtemps ! Mais en mettant mon marksisme – et non pas mon marxisme – de côté il faut bien avouer qu’à défaut d’être extrêmement surprenante cette chambre fut agréable à regarder… du moins un peu plus que les techniques de drague d’Artus ou Arthus avec ou sans H ce n’est pas important. Claudio Castagnoli (oui j’ai envie de faire mon Hipster) a donné une performance plus que correct en combattant comme un beau diable… il a encore une fois prouvé qu’il avait une alchimie de ouf avec John Cena avant son élimination… Puis je dois vous confesser une chose… Non ! Non ! Je ne suis pas fan de Gunner ! Ou du moins… Non ! Mais dans les dernières minutes du combat et malgré la présence de Corporate Kane dans la chambre j’ai vraiment cru à une victoire du lutteur préféré de la Nation !

Et avant que le p’tit suisse ne fasse son intéressant dans sa structure d’acier le Grand E a montré de belles choses faces au vrai américain, américain, Jack Swagger managé par Zeb Colter n’est-ce pas ? Un combat plus que correct et un poil plus long que les précédents matchs de championnats pour le titre Intercontinental de feu Mr. Langston qui a aussi été mis en difficulté par Jack et son seuveux sur la angue ! Une victoire de Biff aurait peut-être été préférable pour donner de l’intensité à une possible feud entre les deux Real Americans n’est-ce pas !?

D’ailleurs en parlant de rivalité entre anciens partenaires, il faut bien avouer que Titus O’Neil a été assez décevant… alors que Young était plutôt rapide et vif… son partenaire avait l’air d’un… et bien… oh surement d’un phoque échoué sur une banquise ? Ce n’est qu’une première impression mais, je crois que Titus est fait pour être membre d’une équipe et la séparation des Prime Time Players me fait un peu de la peine en réalité…

Mais moins que le combat de Batista qui a écouté son vieux pote Dwayne Johnson et qui a donc décidé de faire un petit tour dans le Sauna / Hammam « Le Carry Job » ! L’essence de l’excellence, a donc rejoint CM Punk au rang des employés dans cette magnifique entreprise tenue par un dénommé Moonkid surement cousin avec Muhamed Hassan ! Cet « affrontement » fait froid dans le dos et pas parce que Batista a eu l’air redoutable mais plutôt parce qu’il ressemblait à un intello atteint de crise d’asthme en plein cours d’EPS ! Vous, vous rendez comptes que ce gars va finalement faire la Main Event de Wrestlemania face à la vipère… les deux vont nous prendre la tête, autant qu’ils vont se la prendre durant leur match ! Ca ne fait aucun doute pour moi…

Et si il est impossible de parler de Nevran sans parler d’homosexualité et de pavés il est également impossible de parler de Big Dave Bautista sans parler de femmes… et si vous êtes arrivés à décrocher votre regard des magnifiques petites fesses de Miss AJ vous aurez aussi remarqués l’excellente performance de Miss « Alica Fox vs. Melina » … non c’est une blague !

Que nous restes t’il ? Ha oui ! L’énorme erreur de Rey Mysterio… le fait que Triple H va surement coincer la tête de Bryan entre ses cuisses pour l’enterrer et briser les rêves de la Nation et le manque de surprise de cet évènement qui a cependant fait bouger les choses !

Source : http://forum.fnnation.com/ (By Dallas Pride)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
NXT arRIVAL
Vous l'aurez peut-être compris, j'ai à cœur de faire découvrir aux gens ce que je considère comme valant la peine d'être découvert. Le show NXT entre parfaitement dans cette catégorie.
Je ne vais pas faire l'élocution de ce que j'aime dans ce show. Si cela vous intéresse, je vous renvois à une précédente chronique. Je vais donc me contenter de faire la pub d'un show très anticipé qui aura lieu ce soir, à savoir NXT arRIVAL.
NXT arRIVAL :
Pour commencer, une petite explication s'impose. NXT arRIVAL est le premier PPV live que présente le show NXT. arRIVAL est en quelque sorte une grosse affiche publicitaire pour le show car il sera présenté sur le WWE Network. Pour être clair, NXT va prendre une place conséquente sur le Network et ce PPV est l’occasion de mettre un gros coup de projecteur pour les gens qui ne connaissent pas encore NXT (étant précisé qu'avant le Network, la WWE ne faisait que rarement allusion à son troisième show). La programmation de ce premier PPV live n'est donc pas vraiment un hasard mais permet également au petit show de devenir grand.

La carte:
NXT Women's Championship:
Paige (c) vs Emma

Spoiler:
 

2 Out of 3 Falls Match N°II
Sami Zayn vs Cesaro


Spoiler:
 

NXT Championship
Ladder Match
Bo Dallas (c) vs Adrian Neville

Spoiler:
 

En résumé
C'est donc un show très attendu par les fans avec une carte qui tient déjà toutes ses promesses. Ajoutez à cela le fait que des surprises peuvent arrivées (le show durant 2h) et que le public sera sans doute très impliqué dans le show, il y a de quoi être impatient !

Voilà, j'espère vous avoir peint un tableau assez précis et surtout, qui vous encourage à jeter un petit coup d’œil à NXT arRIVAL !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
  • Dans une querelle, un principe veut que plus tu martèles ton opinion, plus ton rival durcira le ton et gardera la sienne.

    Bref, peu de compromis possibles.

    Hier, à "RAW", on a assisté à une "guerre" entre les fans de Chicago - qui promettaient de saboter l'émission - et la WWE.

    Oui, il y a bel et bien eu des cris pour CM Punk durant la soirée. Et surtout au début.

    Mais la WWE a joué de finesse en utilisant une carte cachée: Paul Heyman.

    Ce dieu du micro a donné le ton en "empruntant" le thème musical de Punk, pour ensuite souligner son absence... et blâmer la foule.

    Storyline ou non, ce segment a laisser présager ce qui arriverait pour le reste de l'émission. La puissante WWE venait de démontrer qu'elle avait le contrôle de l'agenda. Pas les fans.

    Pour les calmer davantage, les scripteurs leur ont donné sur un plateau d'argent une victoire des Usos - pour le titre par équipes - , Cesaro, Daniel Bryan, The Shield, The Wyatt Family, Dolph Ziggler... en évitant de trop donner en pâture Randy Orton.

    Même si le Yes Movement s'est fait sentir avec force à la fin de "RAW", la WWE avait gagné son pari: "hijacker" la foule hostile de Chicago.

  • Mais au-delà de ce petit jeu d'hier soir, la WWE en a profité pour garder le cap : continuer son "Road to Wrestlemania".

    Par un segment puissant avec en vedette Brock Lesnar, qui réaffirme son statut de monstre qui tentera de détruire The Undertaker.

    Et en solidifiant le heel heat de The Authority, ramenant au passage Stephanie McMahon aux côtés de son chéri, Triple H. Avec une plus que possible réponse positive au défi de Daniel Bryan à la clé.

    Mais ne vous faites pas d'illusions... Cette conclusion est probablement sur la table à dessins depuis des mois. La WWE aura encore une fois joué avec nos émotions.

  • Qui a gagné la guerre hier?

    La WWE, manifestement.

    Les fans se sont défoulés. Mais la WWE a bien encaissé cette absence de CM Punk.

    Et Chicago n'a pas été à la hauteur. La foule de Pittsburgh a été bien plus forte lors du "Royal Rumble".

    Maintenant, on peut passer à un autre appel.

    À moins d'un miracle ou d'une histoire savamment préparée, "Wrestlemania 30" sera tout de même une machine à imprimer de l'argent SANS CM PUNK.

    Et c'est un "mark fini" de Punk qui vous le dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
Pourquoi Batista a-t-il raté son come-back ?
Il n’est plus discutable que Batista se retrouve dans une position inattendue. Complètement rejeté des fans, il apparait comme un heel par la force de choses.

Alors comment celui qui devait être le top face de Wrestlemania a pu, en si peu de temps, se mettre tout le monde à dos ? Nous allons voir que cela n’est pas forcément du à Batista lui-même…
Le physique n’est plus
A contrario, commençons par les raisons propre à Batista… Il n’est pas en forme !

La remarque première a été de percevoir Batista comme un petit tout fin lui qui avait l’aura d’une grosse brute impressionnante. Moultes remarques sur sa tenue, son jeans lors de son retour mais mine de rien au-delà des vêtements, mal choisis, c’est véritablement l’impression que cela a renvoyé aux fans qui attendant Batista depuis 4 ans.

Sans partir dans les détails vestiaires, j’ai eu la même impression que Vince, que tout les fans en le renvoyant la première fois : ce n’est pas Batista !
En tout cas pas l’image du costaud que nous avions.
Il sera arrivé habillé ainsi :
Ca aurait été plus badass… Bref, le choix de la façon d’arriver la « première » fois est extrêmement importante car c’est l’image qui reste après et manifestement Batista a été à côté de la plaque…

En dehors, de son style discutable, l’autre point qui a fait parler c’est son manque de préparation physique. Le voir s’essouffler après une entrée en scène c’est violent. Batista manque de forme et d’entrainement et c’est criant sur le ring. Cela va s’améliorer avec le temps mais là encore la première impression demeure toujours et là-dessus aussi Batista a été à côté du sujet. Deux mauvais points dès le départ c'est compliqué à gérer.

Voilà pour les raisons propres à l’animal mais le vrai problème de fond est tout autre…
La politique des stars qui reviennent et gagne tout, ça ne passe plus !
Mauvais choix de timing
Avant le rejet profond de la politique des stars, voyons un autre point lié à la WWE. Le choix du moment.

Un come back au Rumble aurait été bien plus efficace que le faire revenir juste avant le Rumble. La surprise n’est plus là ! En effet, un come back au Rumble est toujours plus impactant qu'à un show juste avant le PPV en question. De plus cela peut légitimer une victoire du Rumble sous le coup de l'euphorie du retour. Alors que si l'effet come back est déjà absorbé à raw, au Rumble il ne reste plus cet impact pour permettre d'accepter une victoire "injuste".

Et quand on voit l’accueil aux anciennes stars qui arrivent par surprise dans le Rumble, on se dit que pour une semaine la WWE a bien foiré sur ce point :
Erreur basique que de vouloir faire du pseudo rating à Raw au lieu de magnifier un retour dans un PPV légendaire… Surtout quand on veut faire gagner le Rumble à un absent depuis 4 ans... Il faut bien réfléchir à tout les paramètres avant de se précipiter.

Ras le bol des stars !
Bien sur le point noir pour Batista est surtout d’être la « victime » d’un système qui met en avant les vieilles stars.

Un an après la mise en avant du Rock, qui était une star bien plus importante que lui, Batista fait de même voir pire. Il revient, on lui donne rien que moins le Rumble + le ME de Wrestlemania. Too much pour les fans. Comme indiqué cela a commencé à faire grincer des dents avec le Rock mais c’est passé du fait de l’ampleur du personnage. En revanche, Batista n’est pas au même niveau. Alors lui accorder autant ne passe plus. Les fans veulent la mise en avant des jeunes stars (d’où la popularité galopante du Wyatt et de Reigns) et n’acceptent plus « l’injustice » des anciens.

Batista arrive donc au milieu de ce contexte et se retrouve otage du ras le bol des fans. Il prend pour les autres aussi ! On peut imaginer que l’homme a du tomber de haut en voyant autant d’hostilité à son égard sans raisons apparentes. Mais il faut bien comprendre que la politique WWE des grands, gros, costauds (ou le come back de cette politique) passe déjà difficilement, que la politique des stars qui prennent tout le temps d’antennes c’est devenu inacceptable alors les deux réunis ça fait mal ! Batista aura pu avoir un come back à la Lesnar a peu de temps de près et si il n’avait pas demandé autan de spotlight.

Parce que entre le come back vraiment surprise de ce dernier :
Et celui de Batista il y a un monde :
Finalement, Batista n’est pas le seul fautif dans cette histoire et prend beaucoup pour un problème plus large.

Batista doit vraiment rager de voir comment il est accueilli mais cela provient de la conjonction de nombreux événements et raisons pour lesquelles il n'a pas toujours une responsabilité directe. Cependant, Batista a clairement mal préparé son retour et hérite d'une situation qu'il a encouragé. Le voici à présent comme la bête noire de la fédération et il va devoir "deal with it" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 1222
avatar
J'avoue y a des choses vrai x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
La future génération WWE : faites vos jeux !
De grands talents se forment aujourd’hui à la WWE, des leaders de demain pour la fédération. Puissant, doué sur le ring ou maitrisant le micro, ils ont tous une destinée glorieuse… ou pas…

Pensons à la Nexus qui a fait émerger qu’un seul lutteur quasiment alors que les autres ont stagnés ou disparus. Bref, rien n’est joué mais on décèle de grands potentiels pour prendre le relai de la génération actuelle.
Bray Wyatt ou le fou absolu

La revanche de Harris (trop gros sois disant à l’époque…) est sans appel ! Il écrase tout le monde sur l’appropriation d’un rôle et s’est imposé comme un incontournable en allant jusqu’à à affronter le top face Cena au plus grand PPV de l’année !

Rarement un lutteur s’était autant donné dans une gimmick. Bray est littéralement possédé par son rôle. Ses promos oscillent entre un surréalisme de dégénéré et des prophéties tel un Manking version intelligent et leader. En l’écoutant on franchit parfois le cap de la simple promo de lutte pour tutoyer les élucubrations lovecraftiennes où les sens, sous sens nécessitent réflexions et analyses.
Le tout est sombre, enivrant, intriguant et inquiétant. Une telle capacité à être habité par un rôle laisse admiratif. Est-ce ce rôle précisément qu’il le passionne ou est-ce juste une capacité d’acteur hors normes ? Quoiqu’il en soit nous tenons là un lutteur portée par sa gimmick atypique et dans l’histoire ça fait parfois mouche (l’Undertaker a existé par le biais de sa gimmick).
Au-delà de la gimmick, on sent que le lutteur veut bien faire sur le ring et tente des innovations, des moves violentes pour marquer et démontrer que le « gros » assure sur un ring. Certes c’est moins impressionnant qu’un Seth Rollins mais dans son style ça peut être un bon lutteur s’il garde cette dynamique. Le seul risque est le poids à surveiller car ça peut parfois couter cher (Matt Hardy était devenu méconnaissable à force de grossir et griller auprès de la direction) ou se retrouver au rôle des « gros ».

Wyatt est vraiment à fond sur sa gimmick et ça fait plaisir de voir un lutteur se donner autant. S’il tient sur la longueur on peut avoir là un talent important pour l’avenir de la WWE.
Romain Reigns ou l’intelligence d’un push bien maitrisé

Le seul « physique » du lot a su habilement faire son chemin grâce à une booking parfait et un push maitrisé sur la longueur.

Enfin une belle construction sur la longueur sans excès (Ryback a subit cela par exemple), sans à-coups, tout en harmonie entre la montée des compétences in ring du lutteur, la popularité grandissante et une mise en avant progressive (Royal Rumble étant le moment clef). Reigns bénéficie donc d’un booking excellent et on pourrait voir en lui qu’un simple bénéficiaire du travail d’autres. Cependant, il ne s’est pas contenté de « subir » le booking mais a évolué in ring et en interaction avec le public (ces poses pré-moves apparaissant en concomitance avec sa popularité) en même temps.

Le risque pour lui est qu’il ne se lâche pas assez. C’est bizarre mais parfois on sent une sorte de timidité dans l’attitude comme si il hésitait encore à tout donner. Ensuite, le risque du rôle du » badass cool costaud et quand même beau gosse » (bref Nash quoi) est de se retrouver en concurrence avec d’autres ayant le même rôle et que la direction fasse un choix autre que lui dans deux ans.

Mais bon le ciel est au beau fixe pour Reigns et un boulevard se présente face à lui. Un talent certain mais la « mode » Reigns va-t-elle durer ?
Cesaro la puissance facile

Cesaro est juste l’adéquation parfaite entre puissance naturelle, technique et simplicité dans le style. Pas d’excès, pas de muscles débordants juste un lutteur propre et efficace qui fait rêver les smarts.

Cesaro est le lutteur idéal que ne peut qu’apprécier en le regardant sur un ring. Il est enfin remarqué par les boss de la WWE et il commence sa montée en puissance. Une puissance d’ailleurs assez impressionnante tant toutes les moves semblent simples pour lui (le neutralizer sur Kahli !). Ce côté pure, naturel des moves fait rêver et la fluidité des combats s’en ressent. Un lutteur idéal pour les smarts !
Alors le risque serait le côté grand public pas assez prononcé. Par exemple, un Eddie Guerrero a joué de sa gimmick de tricheur marrant pour faire adhérer le public au-delà des compétences in ring. Cependant, le swing montre que Cesaro pour rendre une move populaire. Alors peut être manque-t-il une gimmick forte pour s’assurer de l’avenir de Cesaro ? Autre risque avec la direction de la WWE pouvant s’obséder dans le côté muscles (Big E) et que la place manque au sommet pour Cesaro.

Mais imaginons Cesaro avec une gimmick Austidienne (ca n’existe pas comme mot je sais) et on aurait là une star numéro 1 pour la WWE…
Seth ou la surprise du chef
L’ancien maillon faible (en story car jamais mis en avant dans le Shield) explose depuis quelques semaines/mois. Impressionnant, voltigeant, il est en train de se placer au-devant de la scène.

Seth Rollins crève les rétines depuis peu. C’est beau, ça bouge vite et bien et ça donne envie de mater ses matchs ! Le feu follet de la Justice a imposé sa présence par ses moves mais pas uniquement. Il a aussi été présenté comme le conciliateur voir le meneur caché du groupe alors que tous les indicateurs pointaient sur Reigns et Ambrose. Son rôle a émergé par surprise et celui qui semblait mis de côté s’est retrouvé sur le devant de la scène.

Le risque est bien sûr d’en faire un lutteur de démo de moves (comme Morisson, Kofi etc…) et rien de plus. Mais ce risque est important pour ce type de lutteur qui finit souvent à être présent dans un match juste pour faire LA move et repartir backstage après. Rollins a des capacités indéniables mais il ne doit pas s’enfermer dedans sinon il sera grillé… Sauf si la génération des fans a bien évolué car si un Bryan (ou un CM Punk) peut exister comme top-face aujourd’hui, c’est un signe fort et intéressant pour Seth.

Un lutteur otage de ses capacités in ring c’est toujours compliqué (et injuste) à la WWE…
Dean Ambrose le mal aimé

Alors lui… Il arrive à être détestable sans rien faire. Une vraie capacité à être la petite saloperie que l’on aime détester.

Dean a une situation particulière et complexe qui mériterait une chronique à elle toute seule. Alors commençons par le positif : on le déteste naturellement. Un air d’Edge à ses début, un style, une attitude propre à lui soit naturelle soit extrêmement bien travaillé. Rien que sa tête énerve ! Il est bon dans ce rôle d’ordure et doit se construire en solo pour marquer. Son côté hargneux, limite hyène du ring est aussi une force.
Le risque c’est sa situation. Présenté depuis le début comme le leader, il se fait griller par Reigns (soit) mais aussi par Seth. Parfois, on dirait que l’on navigue à vue avec lui. Au lieu de (sur)jouer son rôle de heel pur, il semble parfois perdu entre deux feux. Il faut accentuer à outrance son rôle, son attitude pure heel impossible à aimer au risque d’être le perdant du gang. Le booking semble aussi aléatoire avec lui et ça c’est n’est pas forcément bon signe.

Dean est vraiment à la croisée des chemins. Il peut vraiment avoir un rôle majeur à jouer dans l’avenir mais il est la victime des talents du Shield pour le moment.

Des talents sont présents mais quand à savoir s’ils vont percer c’est presque impossible à affirmer (cf. Nexus) tant les variables sont nombreuses et pas nécessairement en lien avec le ring. Une simple remarque mal placée à HHH ou à Vince et le lutteur n’existe plus, une simple affaire backstage, perso et il saute, voir des aléas inexplicables peuvent stopper net une gimmick qui marche.

Cependant, une vrai génération est en marche pour prendre le relai des Orton, Cena. Mais qui aurait parié à l’époque sur un rappeur imitant Eminen ou sur un gamin sans grand style ni charisme ? Les transformations et évolutions peuvent être conséquentes et la matière première est là. Reste plus qu’à transformer cela en produit fini !


Source : http://lutte.fnnation.com/ (By Darkside)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
Road to WM XXX : Triple H Vs Daniel Bryan
A l'approche du 30ème Wrestlemania, je m'attaque seulement à un match pour y aller d'une "vision d'ensemble".

La fameuse rivalité "7 months in the making". Elle a débuté à Summerslam mais va va-t-elle finir à Wrestlemania ? Ce match là, je l'avais prédit dès le départ, dans ma vieille chronique "l'après Summerslam 2013", j'avais même dis :
Spoiler:
 
Certainement la rivalité la + importante et peut-être même la + marquante depuis Summerslam, avec la naissance de plusieurs angles : What's Best for Business, Yes Mouvement et les "notes de valeur", c'est à dire B+ ou A. Je vais faire un aparté et réagir vis à vis de ça. Est-ce que ces notes représente le spot dans la compagnie ? Genre, solide B+ = solide mid-carder ? A = main-eventer, C = mid-low-carder (genre Fandango) ? D et moins = lutteur sans intérêt dont la WWE pourrait se débarraser sans regrêts. Et bien entendu, A+ player = méga-vedette intouchable.

On a encore eu droit à l'implication du gabarit dans cet immense storyline, mais c'est probablement pour enrichir le côté "underdog" de Daniel Bryan. Car il semble encore d'actualité que les lutteurs les + imposants physiquement sont... en fait, + tu es grand et baraqué et mieux tu va réussir dans le catch. C'est ça qui est illustré dans les rapports opposant Daniel Bryan et à "The Autority".

Et "Best for Business", cité par Triple H, représente les positions les + appropriés pour les lutteurs, pour le bon fonctionnement de la compagnie, que ce soit l'image, le côté financier. Il est ainsi considéré que la WWE est mieux d'avoir Randy Orton comme champion que Daniel Bryan. HHH avait même considéré que la Pop du public ne fait pas tout, en citant Doink (au passage, il pouvait pas citer un catcheur réel plutôt qu'une gimmick ?). Avec tous ces développement entre les 2 méga-stars (HHH et DB), on se retrouve avec une rivalité qui aura été travaillé jusqu'à WM 30, sauf que...

En revanche, j'aurais pu me planter à causes des changements de plans et malheureusement, mon pronostic est faux à la base puisque c'est Punk qui aurait du avoir HHH et Bryan aurait eu Sheamus. CM Punk a fait ce qu'il a fait et "here we are". Et voilà alors mon problème : pourquoi ce HHH/Bryan n'était pas le match prévu à l'origine ? Surtout quand HHH/Punk aura débuté beaucoup + tard. Pourquoi Bryan aura juste "hérité" du programme avec HHH (suite au départ de Punk) alors que c'est lui qui l'a commencé à l'origine ?

C'est dingue quoi, les choses entre HHH et Bryan commencent lors du segment final du + gros PPV de l'été. HHH fait perdre le titre à Bryan en 5 minutes avec un Screwjob monumental. Et avec tout ce qui s'en est suivit entre les 2 (HHH qui mobilise le roster à plusieurs occasions et engage le Shield pour faire chier Bryan), on apprend que ce qu'on va obtenir à Wrestlemania n'était pas le truc prévu. Je me demande alors si le programme HHH/Daniel aurait été "évaporé" (au même titre que Big Show/HHH), ou si le match aurait simplement eu lieu avant ou après WM 30.

Un autre détail gênant, le fait que le match - malgré son giga "build-up" - soit en fait rendu à être un match "intermédiaire". Je pense qu'en premier lieu c'est une erreur de transformer ce match en place d'aspirant pour le Main-event. Mais la WWE a cherché un moyen de ne pas laisser le combat de championnat en simple Orton/Batista vu qu'elle ne semble plus confiante dans cet affrontement. Mais bon, je sais que Daniel Bryan sera le lutteur le + "over" dans ce WWE WHC, qu'il y participe ou pas.

Mais d'une manière générale, comme l'indiquait un sujet dans le forum, il y a forcément eu des changements de plan. Et pas qu'un peu, et pas uniquement dû au départ de Punk. Si Batista serait mieux reçu par la foule (par exemple), je suppose qu'on aurait laissé Orton (Heel)/Batista (Face) et que HHH/Bryan ne serait pas pour une place d'aspirant. Les choses ont été faites en 2 temps aussi, d'abord la place d'aspirant fut seulement pour Bryan et ensuite elle le fut également pour monsieur gendre.

J'aimerais revenir en arrière dans ce paragraphe, donc... ils avaient vraiment prévu Bryan/Sheamus ? Dans quel intérêt ? Je pense que ce match n'aurait rien apporté, y compris pour les 2. Est-ce que ça aurait été Face Vs Face ? Cela dit, quand on voit où on en est rendu avec Sheamus, qui participe à la bataile royale à 30, je me demande si on aurait vraiment eu un match entre les 2 à WM. Puisque Sheamus n'a pas de 1 contre 1 au final et que son dernier rival en date, Christian participe aussi à la bataille royale. Donc faut-il imaginer que Bryan aurait pu faire partie de cette bataille sans le départ de Punk ?

Je reviens sur HHH/Bryan, le sujet principal. Alors comment concevoir qu'un affrontement avec un tel temps d'antenne et un tel impact (et de telles réactions) puisse être réduit à être un match d'aspirant ? C'est bénéfique pour le ME, mais pas pour cet affrontement parce que... point très important, HHH a développé une personnalité hors-ring (le C.O.O). Je pense que l'éventualité de le voir champion c'est juste pour pécho du gros "cheap heat", sinon sur le long terme, je vois vraiment pas le but.

Quand les 2 gaillards on commencé leur rivalité, je n'imaginait pas du tout que cela se ferait pour une place d'aspirant. Je vois ça comme une rivaltité personnelle, pour des questions de vision différente (écoute des fans, championship material, etc), pour les coups montés de l'autorité sur Bryan... je vois HHH/Bryan comme une rivalité majeure sans enjeu, comme Lesnar/Taker, Cena/Wyatts, Cena/Rock 1, etc. et non comme une place pour (pouvoir) devenir champion à l'issue du match.

En tant que champion du monde, HHH sera amené à reprendre l'activité in-ring, à défendre son titre et donc, à livrer des rivalités à lui autour du titre et je n'imagine que très, très faiblement les choses se poursuivre comme tel. Mais il est effectivement arrivé que des lutteurs mixent le rôle autorité et in-ring, comme l'a fait Jeff Jarrett par le passé, William Regal (KOTR + Commisionner) et MVP en ce moment. Mais dans le cas de H', la responsabilité devient beaucoup trop grande.

Tandis que pour Bryan, devenir champion à l'issue de WM est trop évident, voire prévisible. Si cela se produit, il devient le "top-face" de la compagnie ce qui est là, trop facile à imaginer. Parce que oui, car Bryan est super-pushé non stop depuis WM 28. Il vend beaucoup de marchandises et est le + aimé des foules et de loin. Puis même, est-ce que WM XXX peut finir sur un champion Heel ?

Donc pour revenir sur ce que j'ai dit + haut, je pense que l'idée du n°1 contender diminue l'impact car on regarderait ce match à la base pour quoi ? Pour voir HHH montrer à Bryan qui est le patron. Voir Bryan prendre sa revanche, lui faire regretter ce qu'il a fait. Cette rivalité a suffisamment de "build-up", d'impact et de "je ne sais quoi", pour ne pas impliquer un spot pour le titre mondial. Mais maintenant plus tellement, parce qu'on le regardera désormais pour savoir qui va aller dans le ME.

Et le truc qui m'intrigue aussi c'est sur la durée des matchs. En aucun cas HHH/Bryan ne devra être un match expédié. Ce match là est le mieux amené, le + attendu et peut-être aussi le + prometteur au PPV. Hors, on sait que ce match là ne clôturera pas le Show parce qu'à cause de l'enjeu, il est obligé d'arriver après le championnat mondial (avouez que ce serait difficile de placer H' Vs DB après Orton Vs Batista Vs ???). Pourtant, je pensais que ce match avait le potentiel pour finir le Show... dommage.

Et concernant la durée, le vainqueur pour le match d'aspirant aura à combattre 2 fois. Il entrera au match de championnat "endommagé" alors que Orton et Batista arriveront au match nickel. Evidemment, l'idée aurait été de reporter la chance pour le titre à une autrefois (genre le lendemain à Raw, Extreme Rules) hors il est mal vu aussi d'avoir un "n°1 contender's match" à Wrestlemania auquel le vainqueur aura son "shot" (acquis à WM) lors un événement bien moins "big" que Wrestlemania. Donc je me dis que la WWE aura fait les choses un peu à l'arrache (avec le vainqueur qui arrivera au match exténué contre Orton et Batista).

Donc par le fait que la tension est énorme entre les 2 compétiteurs, il est difficile de réaliser que bon nombre de changement de plans auront eu lieu en vue de leur match à WM. Et maintenant avec l'enjeu et le temps qu'il reste, HHH et Bryan vont-ils débattre pour savoir qui ressortira comme aspirant à l'issue de leur match ? Rien n'est moins sûr mais peut-être que les stipulations vont encore changer.

Source : http://lutte.fnnation.com/ (By EdgeRulz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 3823
avatar
Bien que "Wrestlemania" est le rendez-vous des "immortels", ce PPV majeur n'est pas toujours tout à fait à la hauteur.

À côté de classiques qui continueront de marquer le temps, la WWE a présenté quelques daubes fort notoires.

Et certains matchs, qui ont soulevé beaucoup d'attente, furent au contraire de grandes déceptions.

L'équipe Lutte vous propose cette fois-ci les pires matchs et moments de l'histoire de "Wrestlemania". Préparez-vous à souffir si vous osez regarder ces vidéos... Malgré que ça peut être aussi très marrant !
SMART AL

Spoiler:
 

ABBA
Spoiler:
 

EDGERULZ
Spoiler:
 

TWELVE
Spoiler:
 

TNM
Spoiler:
 

BLEUTEN
Spoiler:
 

MAXIMO
Spoiler:
 

Source : http://lutte.fnnation.com/ (By SmartAl)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
[Topic Officiel] Chroniques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Topic Officiel] Chroniques
» masta - TOPIC OFFICIEL
» Topic officiel - Activités YSHL
» ATP/WTA - Topic officiel
» AVATAR [TOPIC OFFICIEL SADDY]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Wide Wrestling :: Archives :: Archives des anciennes fédérations :: E.W.A :: E.W.A Nation :: Lutte-