Contexte
« La guerre des McMahon a eu raison de la WWE. Stephanie McMahon a bien tenté de reprendre le contrôle mais son allié Val Venis a causé sa perte. Chris Jericho est arrivé en sauveur et The Best in the World at what he does a repris les actifs de Stephanie McMahon pour ensuite fonder la W³, World Wide Wrestling. »  
Lire la suite.
    
World Wide Wrestling © Hadès
efed gratuite à activité et/ou speech

Partagez | 
 

 Can You Feel My Heart ? (Chapter VIII)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 17/12/2014
avatar



Havok vs. Paige.
I'm scared to get close and I hate been alone.




   
D
éjà de retour au bercail ? Il semblerait que les habitudes aient du mal à mourir pour certaines personnes. Tu t'étais pourtant jurée de ne pas reposer un pied dans cette fédération qui ne t'avais amené que des malheurs. Un règne d'à peine deux mois ayant touché sa fin à cause d'une faiblarde femme, un retour aux bras d'un homme tout aussi misérable... Tu penses être si différente ? Tu n'as rien fait de mémorable ici. Être championne représente peu quand on sait que Summer Rae et AJ Lee ont eu ce titre. Alors... Qu'est-ce qui te pousse à revenir ici Havok ? N'es-tu pas mieux, confortablement lovée dans ce terrier grouillant de vers ? C'est là qu'est ta place. Avec la pourriture de ce monde. Pourquoi t'obstines-tu à vouloir côtoyer les étoiles ? RÉPONDS MOI !

De l'eau gelée est jetée sur le visage de l'ancienne championne féminine de la EWA. Cette dernière encore endormie il y a quelques secondes est extirpée brutalement de son sommeil. Un geignement de mécontentement a à peine le temps de passer le seuil des lèvres qu'une main s'abat sur son visage. « J'espère que tu as bien dormi petite garce. Parce que ce soir tu reprends du service. » Les yeux encore embrumés par un sommeil trop court, Havok peine à distinguer l'homme qui se trouve devant elle. Peu importe. Leur mentalité est uniformément semblable dans tous les cas. Devant le manque de réaction de la jeune femme, l'homme s'accroupit face à elle et attrape tout sauf délicatement son menton entre ses doigts. « Tu m'entends ? Ce soir tu retournes faire des cabrioles dans le ring et j'espère bien pour toi que tu repartiras avec cette ridicule ceinture ! J'ai été beaucoup trop gentil avec toi depuis que je t'ai recueilli. Il serait peut-être temps que tu serves à autre chose qu'à pleurnicher nuit et jour la perte de ton amour non ? Tu as quel âge, 15 ans ? C'est pitoyable. » Havok ne répond rien à cela. Elle se contente de fixer l'homme, attendant patiemment qu'il la relâche. Elle sait parfaitement que c'est pathétique. Son " retour " en compagnie de Sam Shaw avait été précipité et irréfléchie. Encore aujourd'hui elle s'en mordait les doigts mais personne n'avait besoin de savoir à quel point cette erreur la dévorait nuit et jour.


« Je sais. » Se contente-t-elle de répondre. « Vraiment ? Tu sais vraiment à quel point cette situation est ridicule ? Que tu te terres depuis un peu plus de deux mois chez mois pour cacher au monde entier ton humiliation ? Que tu ai laissé la division féminine dans les mains de Divas écervelés ? Tout ce travail accompli pour qu'il parte en fumée à cause de... Quoi ? Une peine de cœur ? Une défaite ? Mi.Nable. » C'en est assez pour Havok qui se jette littéralement sur l'homme qui lui fait face ! Surplombant rapidement ce dernier, la lutteuse se met à le frapper de ses poings jusqu'à en avoir mal elle-même. Ces mains sont couvertes d'hémoglobines et ne parlons même pas du visage esquinté de l'homme. « Enfin la Diva se rebelle ! » Un rire et une énième droite réussit à faire taire celui-ci. Ce débordement de violence semble avoir apaisé la jeune femme. Des soupirs saccadés s'échappent de ses lèvres tandis qu'elle se recentre en fixant le plafond. « Pas un mot de plus, tu m'entends ? Si j'entends ne serait-ce qu'une syllabe s'échapper de ta cavité buccale, je t'arrache la carotide et la donne à manger à tes chiens... Ne me provoque pas Samaël... Ne provoque pas ma rage en me désignant par ce que je ne suis pas. Une 'Diva'. J'ai beau revenir à la EWA, je ne revêtirai toujours pas cette dégradante dénomination. Aussi dégradante que de voir Paige championne féminine. Comment est-ce possible ? Comment ai-je pu laisser une telle chose arriver ? Cette misérable femme que j'ai laminé dans le passé est à la tête de mon roster... Pour qui se prend-t-elle ?! Je n'aurai jamais du partir ! JAMAIS ! »   La lutteuse envoie son poing juste à côté du visage de Samaël, laissant celui-ci rencontrer le dur sol. « Cette femme dégrade ce titre. Elle lui enlève tout prestige. On n'aura beau me faire croire qu'elle est talentueuse, je reste aveugle face à celui-ci. Être parvenue à défaire Summer Rae de cette ceinture, quel exploit vraiment. Je l'applaudirai si la bile ne me montait pas à la gorge à la simple prononciation de son nom. Tu penses que j’exagère ? Que je ne devrai pas sous estimer une femme qui est presque invaincue depuis qu'elle a réémergé des morts à la seconde même où j'ai quitté la fédération ? Son palmarès m'impressionne autant que ses piètres interventions. A croire qu'on est plus dans un mauvais film d'horreur que dans une fédération de catch à présent. C'est elle qui est ridicule Samaël ! Pas moi ! Elle traîne MON titre dans la crasse ! Ce titre que j'ai pris tant de temps à redorer malgré les adversaires qui s'offraient à moi ! »  

Un cri rageur se fait entendre avant que l'ancienne championne ne s'agrippe les cheveux. Elle tire ceux-ci avec tant de force que quelques mèches se retrouvent dans le creux de ses mains. Samaël se contente de la regarder faire, habituée à ce genre de crise de Havok. « Je vais la détruire... Laisse moi la détruire. Je sais que tu ne peux me le refuser. Je te suis tellement reconnaissante de ce que tu as fais pour moi ces derniers temps... Me sortir du caniveau où je m'étais logée pour m'offrir un toit. Me contraindre à regarder ma division dépérir... Ta bonté n'a d'égal que mon ressentiment envers l'humanité. Envers cet homme... Tu ne le vaux pas. Mais je suis heureuse de t'avoir eu à mes côtés. Toutes ces insultes, toute cette haine. Je sais que c'était pour mon bien. Afin que je puisse revenir à mon meilleur. » Les lèvres de la lutteuse se déforme en ce qui rapproche le plus d'un sourire avant qu'elle ne se relève. Elle s'éloigne de l'homme encore allongé au sol et revient dans son champ de vision, un tisonnier à la main. « Et je n'ai plus besoin de personne à présent. » Un dernier sourire et Samaël est plongé dans un profond sommeil des mains de Havok... Le retour de celle-ci à la EWA promet...

WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nombre de messages : 312
Date d'inscription : 29/01/2015
avatar
Toujours aussi bon j'adore ton vocabulaire et tes speechs en général
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Can You Feel My Heart ? (Chapter VIII)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ? le 30/03 vers 01h58
» Ruby Caldwell ··· I feel my heart start beating to my favorite song
» (n°2) Feel Your Heart [Garry *0*]
» can you feel my heart ? nirvana
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Wide Wrestling :: Archives :: Archives des anciennes fédérations :: E.W.A :: Ring de la E.W.A-