Contexte
« La guerre des McMahon a eu raison de la WWE. Stephanie McMahon a bien tenté de reprendre le contrôle mais son allié Val Venis a causé sa perte. Chris Jericho est arrivé en sauveur et The Best in the World at what he does a repris les actifs de Stephanie McMahon pour ensuite fonder la W³, World Wide Wrestling. »  
Lire la suite.
    
World Wide Wrestling © Hadès
efed gratuite à activité et/ou speech

Partagez | 
 

 Crazy Chick museum.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 225
avatar
Ici serons répertoriés mes speechs effectués avec AJ Lee.

N'hésitez pas à donner votre avis, c'est ainsi que l'on progresse. Ewald

Mon premier speech, contre Nikki Bella et Billie Kay, lors de Poison.

Spoiler:
 



Mon deuxième était contre Alexa Bliss, à W3 Live #12 :

Spoiler:
 


Speech contre Bayley pour le titre.

Spoiler:
 


Dernière édition par AJ Lee le Sam 06 Jan 2018, 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 179
avatar
Je suis surpris, c'est très très bon, c'est la meilleure AJ Lee que j'ai pu voir sur les e-fed.
Quand je lis, j'ai l'impression de voir AJ a la TV, tout parait tellement " effortless " comme ils disent la bas ^^

Je suis pas très très fort au niveau des women's mais la j'aime vraiment beaucoup, les arguments contre les adversaire c'est très bon.
J'ai vu certaines personnes jouer AJ ( ou meme d'autres women ) qui finissait par se répéter au fur et a mesure, et même parfois dans le même speech, mais la non.
En plus de ça, le codage et les couleurs font que ça se lis trés facilement et rapidement, bravo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 225
avatar
Merci beaucoup pour ton commentaire, c'est seulement la deuxième fois que je joue AJ Lee, sachant que la première fois elle était encore à la NXT. rire

Je vais tenter de continuer sur la bonne voie si cela intéresse ! Mais au fur et à mesure, elle se détachera un peu de ce qu'elle était à la WWE pour "sombrer" d'un coté un peu plus hystérique et ténébreuse. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
AJ Lee a écrit:
Pour "sombrer" d'un coté un peu plus hystérique et ténébreuse.

Pas trop, j'espère. mrgreen

AJ Lee, ou la femme la plus utilisée de ces dernières années pour une raison qui m'échappe encore. Généralement je suis rapidement ennuyée par toutes les AJ Lee que l'on voit passer sur les forums, sorte de phénomène de mode qui ne finit jamais finalement. C'est pas contre toi personnellement, c'est un ressenti. Du coup j'avais un peu de mal à me résigner à regarder ce que tu as fait contre Alexa Bliss et je dois avouer que pour le coup au moins ça fait plaisir dans le sens où c'est naturel, travaillé et réfléchi. Bien joué !
Revenir en haut Aller en bas
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 225
avatar
Et bien merci beaucoup, non rassure-toi je resterais dans la limite du raisonnable, et ce sera petit à petit.

Je reviens d'une longue pause, la première fois où j'avais prit AJ Lee remonte à son passage lors d'NXT alors je n'ai aucune connaissance de son parcours au sein des e-feds.

De nouveau, merci. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 225
avatar
MAJ.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 225
avatar
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 225
avatar


Kill your dreams, anywhere.
April Quinn

« How did the night ever get like this ? One shot and the wishey goes down, down, down. Bottom of the bottle hits waking up my mind as I throw a fit. »


Les lutteurs défilaient un à un sur le ring pour défendre leurs convictions, parler de leurs adversaires, de leurs projets, bref de tout ce qu'ils avaient envie. Mais étrangement, celle qui prenait un malin plaisir de s'exprimer sur le ring chaque semaine avec le même entrain avait décidé de faire les choses autrement cette semaine, elle avait tout simplement enregistré une vidéo qu'elle avait demandé à être diffusée sur l'écran géant de l'arène.



Une musique de fond se faisait entendre, une musique qui correspondait bien à l'état d'esprit de la jeune femme. Habillée d'une simple jean, de Converses noires, d'une veste sombre avec la capuche vissée sur sa tête, de ses célèbres lunettes, AJ Lee déambulait dans les rues de San Antonio où une légère brise soufflait faisait voler puis retomber en cascade la chevelure brune de la belle lutteuse. Elle semblait assez sérieuse et observait le paysage de cette ville à travers les grilles. April finit par tourner la tête et regarder vers la caméra.

« Je ne suis pas de ces femmes qui aiment l'argent et les paillettes. Je prépare amplement la tranquillité d'un petit coin de campagne ou d'une ville pas forcément populaire. Je suis une personne simple qui vit comme n'importe quelle femme de 30 ans. Voila sans doute pourquoi j'ai tant de mal à comprendre le raisonnement des femmes de cette fédération. Je n'ai pas la prétention de me penser intouchable, je n'ai pas la prétention de juger sans la moindre preuve à avancer. La plupart de ces femmes jugent mes actes sans savoir le pourquoi du comment. Est ce qu'elle se sont demandés pourquoi je n'avais pas envie d'être une simple pétasse insultante à la réplique facile comme elles sont ? Non je ne pense pas, elles n'ont pas assez de jugeote pour ça.

Je refuse de tomber dans la facilité. Elles me traitent de folle, de gamine, me parle d'hôpital psychiatrique et autres méchancetés gratuites. Pourquoi ? Parce qu'elles ne peuvent objectivement rien dire sur ma carrière. Je me fais sans cesse voler. Quand ce n'est pas Billie Kay, c'est Maryse Ouellet.

Ou alors quand on ne me vole pas mes matchs, on me prive de victoire en sabotant le combat. Je pense que vous avez compris que j'évoque les événements de la semaine dernière. Je touchais du doigt la victoire, pratiquement le fait de remporter cette bataille royale, j'aurais conservée mon titre en éliminant Maryse. Mais sans rester polie, cette petite pétasse en a décidé autrement. Ah mais ça ne me dérange pas. Elle veut jouer ? Eh bien on va jouer et à ma manière désormais. Elles ne me prennent pas au sérieux ? Ha ! Eh bien croyez moi qu'elles ne sont pas au bout de leurs surprises.
»


La jeune femme s'arrêta après avoir percutée du pied ce qui semblait être un morceau de taule métallique sur le sol. Elle s'accroupit et la ramassa puis l'examina du regard. Elle la toucha doucement avant de la lâcher brusquement et de se relever ses mains des deux côtés de sa tête. Elle poussa un cri pratiquement de douleur.

« Nooooon. Pourquoi est ce que j'y pense sans arrêt ? Pourquoi est ce que je veux m'en débarrasser pour toujours ?! Comment se fait-il que je rêve chaque nuit de ces morsures qui orneraient leurs cous après notre rencontre ? Quand je dors … Je les vois hurler, je les vois me supplier d'arrêter. Je me vois rire sans arrêter, je me vois triomphante, je me vois laisser ces femmes brisées sur le sol. Oh … Finalement … Quelle étrange sensation. Comme une douce chaleur dans mon estomac. Et pourtant c'est mal, très mal. Mais elles sont si méchantes, comment agir autrement et je … Ahhhhh ! »

AJ Lee se mit à rire sans pouvoir s'arrêter. Un rire à en faire froid dans le dos. Mais soudainement, le mal de tête de la jeune femme lui arracha un nouveau cri. Elle passa sa main dans ses cheveux comme si rien n'était, un léger sourire au coin des lèvres. Elle reprit doucement sa route reprenant la parole comme si les secondes précédentes ne s'étaient jamais produites.


« Dire que je me plaignais la semaine dernière qu'on m'ignorait, eh bien je n'ai pas été déçue du voyage. Je les remercie d'ailleurs car j'ai été prise d'une bonne crise de fou rire d'une vingtaine de minutes suite à leurs paroles. Je vais commencer par celle qui a eu l'argument le plu lamentable que je n'ai jamais entendu me concernant. Souvenez vous de ce qui s'était passé avec Maryse il y a quelques semaines ? Cette garce n'a eu que ce qu'elle méritait. Elle me provoque, je me venge et voilà qu'elle me traite de la pire des façons. Cette femme ne voit-elle pas plu loin que le bout de son nez ? Bon ça ça ne change pas ce que je pensais déjà à vrai dire. Je commence à comprendre la logique de cette femme. Si on ne porte pas une paire du Louboutin, si on ne se parfume pas au Chanel n°5, on ne fait pas partie de la race humaine limite.

Hum, est ce vraiment moi à enfermer en hôpital psychiatrique quand on est capable de penser de telles choses ? Il n'y a pas de personnes supérieures, simplement des personnes différentes évoluant dans un monde où les buts parfois sont les mêmes et cela crée des tensions. Étonnant n'est ce pas ? Je sais raisonner un minimum. Mayse est tout simplement une honte pour cette fédération. Elle critique, elle crache sa haine, son imbécillité et bizarrement elle gagne un titre grâce une intervention de son mari. Et tout le monde a l'air de trouver ça normal. Rappelez moi l'utilité d'avoir une commère vipère qui se la coule douce dans les coulisses ? Aucun.
»

La belle brune eut alors la respiration qui s’accéléra légèrement. Elle tapota légèrement son poignet droit assez nerveusement.


« Et moi pourtant je suis toute seule face à elle … Et moi pourtant je n'ai besoin de personne pour réussir. De toute façon, il n'y a que mes petites chéries qui me comprennent … Il n'y a qu'elles qui m'écoutent. Je les aime elles. Elles ne me trahiront jamais elles hein. Hihihi. »

Nouvelles secondes d'incompréhension de la part de la Crazy Chick. Son regard était devenu vague l'espace d'un instant avant de se remettre à nouveau à pétiller comme à son habitude. Elle enleva alors doucement sa veste.

« J'avais réellement la situation en main. Je ne m'étais jamais sentie aussi bien lors d'un affrontement. Je connais cette femme sur le bout des doigts, je savais parfaitement à quel moment je me devais de frapper un grand coup. Mon plan fonctionnait. J'avais besoin de cette victoire, j'avais besoin de prouver que cette femme n'a pas l'étoffe d'être une championne. Bref, un travail pas forcément très glorieux. Mais après, elle prétend être prête, en tout cas bien plus que moi. Je pense qu'il n'y a rien de plus agaçant que ce genre de comportement de la part de quelqu'un. »

La jeune femme secoua alors vigoureusement la tête avant de regarder l'horizon. La lucide reprenait à nouveau les droits. Ses yeux étaient rivés sur le soleil qui se couchait.


«Reviens sur Terre chérie, nous ne sommes pas dans tes petites fictions à l'eau de rose la. Dans la vraie vie, on ne se prend pas de petites vacances pour faire oublier à quel point on est incompétente. Ne viens donc pas m'apprendre un métier que je maîtrise largement mieux que toi.

C'est bien pour sa beauté qu'on l'apprécie, car le reste, depuis son retour dans cette fédération, je demande toujours à voir mais en vain. Oui cette beauté qui peut l'avantager pour être mise en valeur, sans compter qu'elle peut se vanter d'avoir la moitié du roster masculin à ses pieds mais à quel prix n'est pas ? Au prix de sa santé physique. La petite poupée reprend sa place initiale.Celle de jouet. Quelle belle image de la femme donnée par celle qui est censée représenter la division féminine hein ? C'est tout simplement une honte, rien de plus.
»

AJ Lee retomba assise sur le sol subitement. Elle se mit à se pencher lentement d'avant en arrière tout en jouant avec une mèche de cheveux.

«Et ces femmes se prétendent parfaitement équilibrées face à la pauvre petite AJ Lee complètement folle et incapable d'avoir le quelconque jugement plausible. Et pourtant je suis bel et bien la seule qui semble avoir l'intelligence de ne pas paraître soit la pire des garces, soit la complexée de la vie, soit la petite copine entièrement dévouée au point d'en disparaître complètement, hein Maryse. Bref, vous commencez par savoir de quoi je suis capable. Je ne suis pas la pour perdre mon temps, j'ai un objectif précis en tête et je compte bel et bien l'obtenir, quoiqu'il m'en coûte et qu'importe la façon que j'aurais à user. Je n'ai pas de limites. Et ça je crois qu'il va falloir bel et bien que je l'impose au milieu de ces histoires débiles. Surtout après ce que j'ai pu vivre la semaine dernière. Une situation qu'il est hors de question que je revive à nouveau. »

Elle se laissa aller à un autre de ses petits rires sadiques dont elle avait le secret.


«C'est clairement le genre de femmes qui une fois qu'elles ont le titre, ne font plus grand chose. Une honte, une véritable honte ! Alors j'imagine qu'elle souhaiterait sauver sa réputation bien trop longtemps entachée. Sauf qu'à nouveau, Maryse fait encore preuve d'une stupidité incroyable. Elle n'a officiellement pas remportée le Women's Championship, et puis soyons sérieux, est-ce une femme aux arguments si prévisibles qui mérite de représenter au mieux notre division ? Ses jugements sont fondés en partie sur le physique de l'autre, le sien, mon association avec Charlotte alors qu'honnêtement on entends bien plus brailler son mari que mon amie, encore un argument des plus stupides évidemment, car moi bien évidemment, je ne dois mon titre à personne d'autre que moi, petite piqure de rappel, Charlotte est apparu à mes cotés bien après mon couronnement. C'est une femme prétentieuse, vaniteuse et loin d'être intéressante. Le silicone lui montrait-il à la tête ? Probablement que oui. Une femme tel n'aura que la prétention de se dire meilleure, d'ailleurs parions entre nous que sa prochaine promo se portera sur le gain de son titre, trouvant des arguments futiles et incomplet pour combler son trou d'arguments. Le fait qu'elle remporte le titre dès son premier soir sera le porteur de sa promo. Je compte la battre, cette femme, ou triste blague, ne conservera pas longtemps cette ceinture. La souffrance se ressentira dans ses veines lorsque la petite folle, comme elle semble aimée me nommer, et ce soir là, elle abandonnera et se ridiculisera. JE compte récupérer mon bien, et continuer mon ascension. »

La caméra s'écarta doucement suite à ces mots. Elle se mit alors à repartir silencieusement les bras serrés contre elle, disparaissant dans une ruelle assombrie dissimulant rapidement sa silhouette. Encore un discours on ne peut plus étrange de la part de la jeune April Mendez. Ou peut être était ce AJ Lee. Qui sait.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Crazy Chick museum.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maï Catherina Dwight ? Crazy chick act on!
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Wide Wrestling :: W³ Community :: Discussions générales :: Partage de productions.-