Contexte
« La lutte a connu mondialement des heures sombres, mais c'est maintenant l'heure de la renaissance ! C'est en août 2017 que Jericho prend le contrôle et annonce qu'il rendra la lutte à jour en diffusant tout sur internet via le W³ Network qui sera disponible partout sur la planète. The World Wide Wrestling is here babay ! »  
Lire la suite.
    
World Wide Wrestling © Hadès
efed gratuite à activité et/ou speech

Partagez | 
 

 Aleister Black vs Samoa Joe l W3 Live #14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nombre de messages : 1468
avatar
Single Match - #1 Contender Match Intercontinental, Christian Cage au commentaire.
Aleister Black vs Samoa Joe.
vs


Deadline : 25 Décembre 2017, 21h (heure du Québec)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 247
avatar
death.
Aleister Black


Aleister Black l Je suis déçu, Joe. Je ne pensais pas que ce serait aussi simple de t'avoir aussi facilement. Mais ne t'inquiète pas, tu auras l'occasion de te venger, mais tu n'auras qu'une chance, juste une seule. Et quand cette chance viendra, tu as bien intérêt à la saisir, et surtout de bien la saisir. À moins que ce soit ton amie Vickie Guerrero qui décide de ce que tu fais, alors dans ce cas, tu n'auras jamais cette chance. Cette petite âme ne sera bientôt plus à tes côtés, je te laisse que peu de temps avant que tu la laisses tomber. C'est un conseil que je te donne, il ne faut pas qu'elle soit à tes côtés, elle te ridiculise, elle est en train d'éteindre ta lumière... Tu as déjà fait équipe avec la mort, mais cette fois-ci, tu es CONTRE la mort, et quand quelqu'un affronte la mort, elle ne ressort pas comme avant. Tu as cette opportunité de voir ce que cela fait d'essayer de se mesurer à une force impossible à stopper, mais si seulement je n'etais que tout seul... Tu aurais peut-être une chance, mais....

Aleister Black s'efface au noir, avant de revenir vers la lumière.



Aleister Black l Mais ce n'est pas important... Pour l'instant. Tout ce qui m'importe, est de t'effacer définitivement de la route qui me mène vers mon but ultime. Enfin franchir ce premier obstacle qui ne cesse de se mettre devant moi. J'espère que tu serais prêt, pour un long et douloureux voyage, vers la noirceur, vers l'enfer... Ce long périple qui te changera à tout jamais, tu découvriras ce que j'ai vécu avant d'en arriver là, et tu te demanderas comment, comment j'ai pu résister tout ça. Ma vie... Ma vie à commencer à partir de ce moment précis, où il m'a acceuili les bras ouvert, il m'a aidé, il m'a faits grandir, mentalement. C'est ce qui me différencie des autres, et surtout de toi. Tu montres une férocité, tu montres une haine, tu montres être un destructeur, mais tu ne connais rien de ce que la haine est vraiment. Au fond de toi, tu es comme tout le monde, un humain, rien de plus. Tu es un humain qui essaie de se faire croire qu'il n'est pas comme les autres, qui pense être plus fort que les autres. Mais tu te trompes, tu es quelqu'un de normal, de banale, et a travers mon regard, tu peux voir que tu n'es qu'un homme, et rien de plus. N'essaie pas de faire croire aux gens que tu es quelqu'un de différent, tu leur mens, et tu te mens à toi-même. Tu n'as aucune réponse pour contrer la mort....

Aleister s'arrête un moment avant de fermer les yeux, et les rouvrir quelques secondes plus tard.

Aleister Black l Je veux que tu comprennes, que tu ne devrais pas t'entêter avec moi, avec nous... Tu crois que je suis seul? Oh non Joe... Non... Tu n'as AUCUNE idée du danger qui tourne autour de toi, de ton âme... Tu n'es qu'un pion, tu n'as aucune importance, tu es juste un passage, une clé pour avancer. Ton ignorance causera ta perte. Et ta perte n'aura aucune signification... Ta perte, n'aura aucune importance et personne ne se souviendra de toi. Tu n'es juste qu'un sacrifice pour que mon monde continue de régner... Tu es un sujet, rien de plus.

Des images brouillées et des mots passent rapidement sur la caméra...



Aleister Black l N'essaie pas de savoir ce qui se passe, tu le sauras très bientôt. La vie est une trilogie. Tout d'abord, avant la vie, avant de naitre, tu te pose des questions, tu te demandes ce que peut bien être ce monde si sombre. Tu te poses pleins de questions. Tu as peur, tu ne sais pas ce qu'il peut t'arriver. Ensuite, il y a la vie, tu es enfin dans ce terrible monde. Tu n'as plus le temps de te poser des questions, il faut agir, tu ne peux plus réfléchir désormais. Pleins de chose arrive dans la vie, des malheurs, du bonheur, des crie, des pleurs, de la joie... Tout ce qui cause la perte de ce vieux monde, qui pourrira, et qui brûlera à cause de ces petites âmes perdues, qui ne savent pas ce qu'ils font. Et tu en fais partie, tu vis ta vie, sans te soucier qu'en vérité, tu tue ce monde petit à petit, et par la même occasion, tu te tues, peu à peu... Et enfin, il y a la mort, cette chose, qui apparemment, est si terrible... Et pourtant, c'est là où je vis vraiment, c'est là où tu n'as plus à te soucier de rien. Pas de doute, pas de malheur, pas de joie, rien. Tu vis juste ta vie, et c'est pour ça que je suis la mort. J'ai choisi cette vie, j'ai choisi le monde de la mort, et c'est ce qui me permet d'être différent, et d'avoir un temps d'avance sur tout le monde. Samoa Joe... La mort n'est pas si terrible... C'est l'endroit ou ton âme se reposera enfin, tu ne pourras plus avoir peur de la mort...

Il fait une petite pause puis repris.

Aleister Black l Vivre, ou mourir, tel est la question. C'est un choix, mais la peur... N'a pas lieu d'être. Si tu as peur, tu es faible, et si tu es faible, tu ne peux pas lutter avec ceux qui n'ont pas peur. Je vois dans tes yeux, la peur, profond... Je sais ce qu'il te fait peur, et je sais aussi ce qu'il te fait souffrir. Tu as peur de la défaite, et c'est ce qu'il te fait souffrir. La défaite, c'est quoi au juste? Perdre un combat n'est pas une défaite, c'est plutôt un avertissement. La défaite, pour moi, c'est perdre la guerre. Une guerre psychologique, une guerre physique. J'ai avancé le premier pion lors de la confrontation contre les champions par équipes, et j'avancerais le deuxième lors de notre confrontation. Ce sera la fin du jeu, que j'ai moi-même inventer, et commencer... Après ma victoire, là, on pourra dire que c'est une défaite. Au contraire, si tu parviens à gagner ce combat, ce ne sera que le début, tu ne peux pas gagner tous les combats. Ce qu'il compte, c'est gagner la guerre. Et la guerre Joe... N'est jamais terminé, quand c'est contre moi. Je ne perds jamais à la fin. Je ne suis pas invincible, il m'arrive de perdre des combats, mais perdre m'est égal, car a la fin... Je suis toujours celui qui restera debout. Et ça, je le sais, alors Joe, si jamais, par un miracle, tu arrives à m'avoir, ne soit pas content, pense au fait que tôt ou tard, il y aura vengeance. Ne fête pas trop vite, ne fête JAMAIS trop vite...



Aleister Black l Il y a une date précise, j'ai hâte d'y être, tellement de choses vont changer, tellement de personnes vont changer... Peu importe si c'est toi, ou si c'est Christian, la personne en face de moi lors de cette date, aura la malchance de découvrir quelque chose de très dangereux pour ce monde. Voilà une autre preuve pourquoi je suis toujours victorieux à la fin, j'ai TOUJOURS un coup d'avance sur vous, et j'ai TOUJOURS quelque chose prévu si jamais mon plan et mon but initial est mis en danger. Tu vises le titre Intercontinental, je vise plus haut. Cette fédération est tout proche de voir débarquer le chaos. Et ce titre, sera un bonus, un bonus que je garderais avec plaisir. Voilà la différence entre nous deux, je vise plus haut... Toujours plus haut... Et tu n'es qu'à quelques jours de voir ta lumière s'éteindre, et de la voir pourrir au noir, sans que personne ne puisse rien y faire.

Il ferme les yeux tout en continuant de parler.

Aleister Black l Samoa Joe.. WE... ARE...

La caméra se coupe d'un coup, et c'est ainsi que se termine le message lancé par Aleister Black.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 574
avatar
  • Vickie Guerrero
  • Samoa Joe
The Destroyer





Samoa Joe l Il y a des rumeurs. Des rumeurs te concernant. Nombreuses, de plus en plus. Ils vont jusqu'à dire que la pleine lune sonne l'heure de la mort. La mort que tu apportes, que tu amènes. Tu te rends compte à quel point les gens sont débiles ? A quel point tes belles paroles sont prises comme telles ?

Les nuages passent à toute vitesse devant la Lune et la caméra puis une autre image apaprait.



Samoa Joe l Bien sûr que tu le sais. C'est ton élément. Rendre tout Dark. Parler comme pour vendre une secte à des pigeons. Tu as trouvé tes pigeons. Et plus jamais ils ne voleront. Parce que tu es Full of Shit. Et maintenant ils sont pendus à tes lèvres, glorifiant chacune de tes paroles sans aucun sens. Glorifiant chacune de tes lâches actions.

Les portes s'ouvrent et Aleister disparait.

Samoa Joe l Tu t'enfuis. Tu disparais. Tu manipules et en retire le profit. Tu n'es que le petit chef d'une secte mal placée. Tu te montres et te crois intelligent en lançant au hasard de belles paroles. Tu t'attires des followers qui s'empressent de glorifier ta lâcheté. Ils te voient comme le nouveau "Undertaker". Et pourtant, tu n'es qu'un imposteur qui cherche à cacher son incompétence sous une montagne de parole. Tu veux savoir pourquoi je ne parle jamais autant, Aleister ? Parce que mes actions parlent pour moi. Que disent TES actions ?



Samoa Joe l Tes actions te montrent faible. Une brindille qui cherche à taper dans les gros morceaux. Tu restes assis là, à prétendre être la mort. Tu viens sur le ring sans un mot, tu agis, tu joues tes mindgames et tu élimine ton adversaire ainsi. Laisse-moi te dire, Aleister. Tu n'es pas la mort. Tu n'es pas un démon ou quoi que tu puisses inventer pour ces gens. Je  vois clair dans tes yeux. Et dans tes yeux j'y vois la peur. Une peur cachée sous la peau d'une vipère. Tu assoupi ton adversaire. Tu l'étouffes de tes paroles insensée, puis tu frappes fort. Ta seule arme, actuellement, est ta tête. Tu n'es rien sans tes mindgames. Tu n'es rien sans tes belles paroles. Tu n'es rien sans les attardés incapables de voir les conneries que tu leur met dans le crâne. Tu entres dans la peau de tes adversaires..



Samoa Joe l Guess what, Aleister ? J'entre dans la tienne. J'entre dans ton élément. J'entre directement dans la source de ton personnage. Ta seule arme est inefficace contre moi. Tu essayes. Mais tu échoues. Tu es peut-être le chasseur lorsqu'il s'agit du bétail habituel, comme The Authors of Pain, avec une coquille vide. Mais avec Samoa Joe, tu es la proie. Et tu le veuilles ou non, Aleister, tu es sur le point de ne faire qu'un avec la "mort" dont tu parles tant. Seulement, c'est moi qui vais t'y conduire. Tu es la petite vipère, je suis l'anaconda. Il me suffit de passer un bras autour de ta gorge et tu es fini. Ce n'est qu'une question de temps avant que tu perdes connaissance. Une question de temps pour que cette bouche soit enfin fermée, pour de bon. Je pourrais te laisser pour mort, savourer ma victoire.. Mais tu m'as fais une crasse, Aleister. Tu apprendras qu'une histoire devient vite personnelle. Mais cette histoire est toujours terminée à vitesse éclaire : Tu me met en rogne, je t'élimine. Au lieu de savourer ma victoire, je vais profiter de chaque instant pour te dévorer. M'assurer que ma proie ne reviendra pas dans mes pattes. M'assurer que tu n'ose plus t'en prendre à plus grand que toi.

De la fumée apparait, la même que l'entrée d'Aleister Black.



Samoa Joe l Ils disent que te voir marcher vers le ring fait résonner les pulsations dans le crâne de chaque fan dans l'arène. Sentant l'atmosphère ténébreuse que tu leur amènes. Une vulgaire imagination utilisée à tes fins. Ils disent que tu inspires la peur. Tu ne m'inspires que la mal-aisance. La pitié. Mais Samoa Joe se bat pour un prix. Et derrière toi se trouve un prix. Le Intercontinental Championship. Mon dû. Mon bien. Mon gagne-pain. Et lorsqu'il y a un prix, il n'y a pas de pitié. Alors tu peux trainer ton cul jusqu'au ring, prétendre être ce que tu veux, promettre ce que tu veux. Le résultat sera le même : Samoa Joe vire un nouvel obstacle avant d'atteindre son prix. Tu n'es rien d'autre qu'un obstacle poussiéreux. Tu prends de la place, tu es dérangeant, je te bouge de place.



Samoa Joe l Ils parlent trop et agissent peu. Comme toi. Ils t'imaginent capable d'obtenir tout les prix que tu veux, quand tu veux. Que tu possèdes un pouvoir surnaturel qui te pousse à la victoire à chacun de tes affrontements. Pourtant, tout ce que j'ai vu, c'est un pauv' gars que j'ai du protéger durant un Tag Team Match pour qu'il puisse mettre son coup de pied magique. J'ai sauvé notre match, j'ai sauvé notre opportunité.. MON, opportunité. Tu n'appartiens qu'à la Midcard, là où on raconte des histoires pour coucher les enfants. J'appartiens aux Big Leagues. Je suis un Main Eventeur. Je suis Championship Material. Tu n'es qu'un orateur. Il y a tellement de différences entre nous. Tellement de défauts qui te conduisent à la défaite certaine. Pendant qu'ils font l'éloge d'un palmarès imaginaire, j'ai moi-même un réel palmarès, aussi long que tes histoires barbantes. J'ai combattu dans toutes les fédérations. Combattu et dominé les légendes, les icônes, avant même que l'on les nomme ainsi.

Les images semblent de déstabiliser, puis des fissures apparaissent à l'écran.



Samoa Joe l Tu veux jouer aux mindgames, Aleister ? Samoa Joe est multifonction. Je peux te dominer sur tout les terrains. Et si je n'y parviens pas, je peux toujours t'endormir et prendre ce qui me revient.

Les fissures s'agrandissent alors que Samoa Joe parle plus fort.

Samoa Joe l Lorsque tu marches jusqu'au ring, tout le monde se tait. Il n'y a rien à dire.. Mais lorsque Samoa Joe marche vers le ring, tout le monde lui montre le respect qui lui est du, chantant son nom, en boucle..

On peut entendre les "JOE ! JOE ! JOE !" en fond.

Samoa Joe l Puis vient le moment où Samoa Joe rejoint son adversaire sur le ring, et là, finit le respect. C'est le moment d'avertir l'adversaire sur ce qui est sur le point d'arriver..

"JOE'S GONNA KILL YOU!" scandé en arrière plan.

Samoa Joe l Le monde entier connait Samoa Joe. Mais toi, Aleister, me connais-tu ? Tu es sur le point de découvrir le Samoan le plus brutal de l'histoire. Sans peur, sans remord. The Submission Machine. The Destroyer. Prêt à faire couler à flot le sang de ses ennemis.. et le sien. Tu es sur le point de découvrir le Samoa Joe dont la légende précède.. I'm coming for you.

Un écran noir se forme sous un son sourd, puis les chants (JOE'S GONNA KILL YOU) reprennent alors qu'une image apparait.



Samoa Joe l Joe's gonna kill you. Bitch.

Le samoan met un coup violent dans la caméra qui s'éteint.
Joe's in your mind (1227 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Aleister Black vs Samoa Joe l W3 Live #14
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aleister Black en route pour Raw ?
» Monday Night RAW #15
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» Petit travail au black

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Wide Wrestling :: W³ Kayfabe :: KayFabe Reality-