Contexte
« La lutte a connu mondialement des heures sombres, mais c'est maintenant l'heure de la renaissance ! C'est en août 2017 que Jericho prend le contrôle et annonce qu'il rendra la lutte à jour en diffusant tout sur internet via le W³ Network qui sera disponible partout sur la planète. The World Wide Wrestling is here babay ! »  
Lire la suite.
    
World Wide Wrestling © Hadès
efed gratuite à activité et/ou speech

Partagez | 
 

 Adam Cole vs Randy Orton | W³Live #29

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 4664
avatar
Combat #4
Single Match
Adam Cole vs Randy Orton
VS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wwes.highforum.net
Invité
Invité

Adam
Cole

Bullet
Club

vs. Randy Orton
Le Bullet Club Boy est en voiture, il quitte Toronto où se déroulait le premier live Revolution pour rejoindre Pittsburgh, ville qui accueille le prochain show W3 mais également état de naissance du beau lutteur. La radio est en marche ...


Radio : "Et c'est Kenny Omega qui a profité de l'opportunité pour casher sa mallette et devenir le nouveau W3 Champion mais The Boogeyman a déjà le canadien en cible. Avec Cody Rhodes Champion Intercontinental et Tenille Dashwood plus ou moins Championne Women, on peut dire qu'Adam Cole est le boulet du Bullet Club. Il doit se mordre les doigts d'avoir stupidement rendu la ceintur..."

Visiblement furieux d'avoir entendu ces commentaires, l'homme tourne off le bouton de la radio et ne peut s'empêcher de se plaindre.



Je suis pourtant un homme patient mais je suis épuisé d'écouter toutes ces conneries, à croire que n'importe quel idiot peut devenir commentateur. Ces gens n'écoutent rien et se permettent d'imaginer lire dans ma tête ! Regretter quoi, je suis fier de mon parcours et surtout de faire ce que je dis. Je ne suis pas comme tous ces guignols qui parlent pour rien, qui se vantent sans raison ou bien qui courent après des rêves impossibles. Je suis un athlète qui a les pieds sur terre et qui sait parfaitement ce qu'il vaut et de quoi il est capable. Tout ça parce que je ne rêve pas de ceinture, cet imbécile de commentateur radio me sous estime. Pardon mais j'ai certainement pas envie d'être un Randy Orton qui rampe après un titre pendant des siècles et qui fonce dans le mur à chaque fois, c'est ridicule. Mes objectifs sont nobles, ambitieux et réalistes, je ne suis pas un rêveur, je suis un lutteur.



Je ne suis pas juste un tas de muscle, j'ai le cerveau bien rempli et je gère ma carrière comme bon me semble. Si quelqu'un trouve ça stupide et bien qu'il monte sur le ring et on verra rapidement qui a raison. Y'a des gens comme Randy Orton qui ont absolument besoin de courir après un titre parce que sans ceinture ils sont transparents et puis y'a les gars comme moi qui ont du talent et qui sont remarqués et remarquables grâce à leur art. Evidemment une ceinture c'est un bonus, si elle me tend les bras je ne vais pas la refuser mais ça s'arrête là, une récompense merci et au revoir. Je n'ai pas besoin d'avoir des trophées sur ma cheminée pour me rassurer, je connais mon potentiel, mes capacités, mon efficacité et ma grandeur. Pourquoi ? Parce que moi je me suis battu sur les rings pour arriver où je suis, je n'ai pas eu les privilèges de certains. Je sais qu'on ne choisi pas ses parents et je ne néglige pas le parcours de Randy Orton mais est-ce qu'il me fait peur ? Oh non ! Je sors d'un match titanesque contre l'un des meilleur lutteur au monde Kenny Omega alors franchement affronter Randy Orton c'est assez décevant pour moi. Je mérite mieux qu'une vipère se tortillant de douleur, un petit animal frustré.



Quelques soient les sentiments de Randy Orton envers moi, j'en ai aucun pour lui. A l'instant où sonne la cloche, je suis un athlète, je n'ai pas de cœur pour mon adversaire, Kenny Omega, my friend, en est témoin. Je n'ai pas d'amour ni de haine envers Randy, éventuellement je pourrais parler de pitié pour le Legend Killer. D'ailleurs la seule légende qu'il a tué c'est lui-même. C'est triste à dire mais il aurait pu construire un empire avec sa Legacy, ça a peut être fonctionné un temps mais ça s'est effondré comme un château de carte au premier coup de vent. C'est bien d'avoir son armée, c'est cool d'être champion mais c'est encore mieux de savoir tout gérer. Etre un vrai lutteur, être LE lutteur, être LE meilleur comme je suis, ce n'est pas se contenter d'être excellent dans un domaine, c'est d'exceller à tous les niveaux de compétences. Randy Orton est ... était peut être un bon chef de meute mais sur le ring il faut savoir évoluer sinon on se fait dépasser et on se fait bouffer par ses louveteaux.



Je ne vais pas faire la promesse de vaincre Randy Orton parce que je ne suis pas stupide ou hypocrite ou naïf, je sais bien que tout peut arriver sur un ring mais je sais que j'ai tout ce qu'il faut pour battre ce gars. D'autant que Randy Orton n'est plus la légende qu'il a pu être mais surtout il est affaiblit mentalement par son échec face à ce microbe de Karl Ander... J'ai un goût de vomi dans la bouche rien qu'à prononcer son nom. Je dois tout de même remercier Randy de nous avoir permis de nous débarrasser de ce pathétique machin. Mais là encore une fois ce n'est pas à lui que profite le crime et je pense même que le pire est à venir puisqu'il va devoir m'affronter. Pauvre Randy, s'il pensait que Karl l'andouille c'était difficile et bien il risque de ne pas survivre à notre duel car mon talent vaut bien plus que l'autre trou du cul. Autant il a de bonnes raisons d'avoir honte de certaines défaites, autant perdre contre le meilleur lutteur, ce qui va lui arriver à Pittsburgh, il pourra rester digne et fier. Ce n'est pas offert à tout le monde d'avoir le privilège de monter sur le même ring qu'Adam Cole et de rivaliser contre moi, à croire que Chris Jericho apprécie particulièrement la bonne action de Randy Orton. En éliminant cette larve d'Anderson, Randy reçoit un beau cadeau de la part du grand patron. Après tout pour redorer l'image minable que les gens ont de lui, voici l'occasion parfaite de briller un peu en bénéficiant de ma prestance.



Mes mots, ma carrière, mon parcours ont de la valeur et avoir l'honneur de m'affronter c'est un luxe que ne mérite pas forcément Randy Orton pour ses faibles prouesses sur le ring. Comme je l'ai déjà évoqué, je me fiche pas mal du nom du gars en face de moi, j'aime lutter, j'aime gagner et je prends tous les combats, j'ai peur de rien, de personne, d'aucune stipulation. Ce n'est pas de l'égocentrisme ni de l'abus de confiance, c'est simplement une parfaite connaissance et maîtrise de l'homme et l'athlète que je suis. Je suis honnête avec moi même, je ne me vois pas plus grand que je suis, je ne m'imagine pas plus fort que je suis et je ne me crois pas non plus imbattable, même les super héros peuvent mourir et disparaitre. Par contre je sais que je peux rivaliser, me battre et vaincre n'importe quel adversaire, il suffit d'être en mesure de réunir toutes les conditions ce soir là et d'anticiper au mieux tous les éventuels obstacles. Randy Orton n'est pas un obstacle, ce n'est pas un mur infranchissable, c'est simplement le gars que je veux battre, le mec que je peux battre et le match que je vais gagner. Mon arsenal de prises, ma panoplie de mouvements et mon féroce Superkick sont assez puissants pour coucher à terre une vipère désorientée. Je suis un carnivore, je me nourris de mes victoires et ce cher Randy Orton est mon prochain repas.

La séquence information sportive étant terminée, la Superstar de Pennsylvanie, remet le son de la radio.

Radio : "...and that's a lot for love ♪ We'll give it a shot ♫ Woah, we're half way there ♪ Woah, livin' on a prayer ♫ Take my hand, we'll make..."


1263 mots


Revenir en haut Aller en bas
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 902
avatar


Randy Orton

Chapitre 17



Après un match où longtemps Randy Orton s’est trouvé en position de remporter une troisième fois le titre suprême de la Word Wide Wrestling. Mais il n’en fut rien, Randy se fit surprendre par Anderson et perdit à cause de sa prise caractéristique. Lorsque Randy compris ce qu’il vint de passer, il était trop tard et fou de rage et cherchait un moyen de se calmer en vue de la prochaine édition où il prépara une méticuleuse vengeance en détruisant Karl Anderson. Plein d’opportunisme son nemesis de toujours, Kenny Omega en profita pour encaisser sa mallette acquise à Bank Robbery et devint le nouveau champion. Où est-ce que Randy Orton va se situer dans cette entreprise, lui qui se voit retirer de la course au titre, rien n’est moins sur mais la vipère doit revenir aux fondamentaux.

Une vidéo se lance et on retrouve Randy Orton dans une salle de sport en train d’executer un circuit training à haute intensité, le lutteur de troisième génération semble s’employer comme si sa vie en dépendait. Durant le temps de récupération il profita du moment pour se réhydrater et  prendre la parole.



APEX PREDATOR | RANDY ORTON → Ces derniers temps à la W³ n’ont pas été simple pour moi, j’ai du faire face à de nombreux problèmes mais ce n’est pas pour autant que je me laisse aller, je vais chercher à reconquérir ce qui m’appartiens, je me fiche des titres de bas étages, seul la gloire m’intéresse alors si on souhaite me retirer de la course j’agis autrement pour toujours être ce facteur que personne ne contrôle. Lorsque Anderson a utilisé ma prise pour me battre il a révéler toute la puissance de mon panel d’armes, les siennes sont beaucoup trop faibles, je me suis senti humilié et ne méritant pas cela. J’ai un statut…et ce jour là, Karl a commis sa dernière erreur. La semaine passé je me suis employé avec la rage qui me caractérise, je l’ai annihilé littéralement et j’ai offert à la W³ un nouveau champion, j’ai encore été le paramètre qui a tout bouleversé et ce sera ça chaque semaine. Je me défonce à la salle pour prouver chaque semaine ce dont je suis capable, je n’aurais besoin de personne, j’agirai comme je l’ai toujours fait, au gré de mon humeur. Kenny tiens sa ceinture parce que je le lui ai donné, cela ne me plait pas, mais lui aussi ne sera pas à l’abri, je ne suis plus le challengeur la W³ va comprendre semaine après semaine, ce à quoi j’aspire, titre ou pas, je serais toujours au sommet et tout ce que les hautes sphères bâtiront, je le détruirai pour le reconstruire à mon effigie.

Randy repris sa séance et réalisa plusieurs séries de développé couché, la hargne se lisait sur son visage lorsqu’il souleva chaque fois la barre.

APEX PREDATOR | RANDY ORTON → Répétition après répétition, série après série, chaque fois c’est plus difficile il faut pousser quitte à s’arracher le muscle. Je ne suis pas finie croyez le ou non je prépare un retour fracassant, plus fort et solide que jamais. Adam Cole sera le premier au courant, sa misérable attaque lors du dernier show lui coûtera cher. Ce misérable lutteur qui possédait il y a peu à choisi de délaisser son titre pour venir servir Kenny Omega. Le Bullet Club est à l’image de tous les clans formés par Kenny, seul lui compte mais ce n’est pas moi qui lui reprocherai, je vois simplement en ses acolytes que des laqués inutiles, cela me fait penser à un certain Cody Rhodes, s’émanciper pour mieux se soumettre. Et là dedans Cole nous fait le plus beau retourné de veste, passant de celui qui se voit comme un être supérieur au gentil chien-chien de Kenny bitch Omega. Néanmoins, ne nous voilons pas la face, nous savons tous que des lutteurs de la trempe d’Adam Cole recherche la lumière et la gloire auprès d’autres lutteurs et c’est ce qui les motivent à rejoindre des clans pour essayer d’exister mais cela ne marche pas exactement comme ça. C’est sur le ring qu’il faut se montrer et non se coucher devant son chef comme ce fut le cas lors du dernier W³ Live. Je sais que tu voudras montrer que tu es plus qu’un pion sur l’échiquier du Bullet Club mais quoi que tu fasses il te réduira au silence, je sais ce que c’est, je sais diriger un clan mais la réalité est là, fais ce que tu sais faire de mieux Adam, couche toi face aux plus grands et c’est ce qui t’arrivera lors de notre affrontement dans le ring, il n’y a pas de place pour deux coqs, donne toi à fond car ton entrée à Viperville est inéluctable.

Randy Orton enchaina avec des séries de tractions, le prédateur ultime restait concentré sur ses objectifs de séance.


APEX PREDATOR | RANDY ORTON → Adam Cole n’a pas encore compris qu’il ne faisait pas partie de cette caste de lutteur qui se dispute les plus beaux titres et les plus beaux main-events. Il n’est que le lutteur type pour combler la carte, le titre intercontinental n’a jamais donné une quelconque validité à ses exploits, ce n’est qu’un titre mineur mais cela représente toute une victoire pour un gars comme Adam Cole. Je suis l’histoire de la fédération, je suis le gars qui se bat chaque semaine depuis qu’il a foutu les pieds dans cette fédération, je suis le recordman de cette compagnie alors ce n’est pas devant un petit lutteur qui a tenu un titre éphémère qui va me faire reculer,  je n’ai aucunement peur. Adam Cole sous ses grands airs oublie que je suis une vipère, je peux mordre à n’importe quel moment, celui où on ne s’y attend pas. La vipère est un poison à elle seul qui peut terrasser les adversaires les plus imposants, il faut plus que du muscle pour me vaincre, il faut de l’esprit et de la chance, car oui Karl Anderson a eu de la chance. La vipère ne meurt jamais, c’est lorsque tu l’a crois à l’agonie qu’elle te surprend avec une morsure venue de nulle part, je sais que tu essayeras prouver que tu me vois affaiblis sur tous les plans après les derniers évènements mais comme chaque grand de ce business je renais de mes cendres tel un phoenix. Tu sais ce qu’on dit, ce qui ne tue pas nous rend plus fort, et bien tu va voir Cole à quel point depuis Bank Robbery je suis devenu plus robuste. Mes performances à l’entraînement sont bien meilleures, je progresse et évolue vite pour m’adapter, c’est ce qui m’a toujours rendu dangereux. Si j’ai écris l’histoire c’est que j’ai toujours su me bonifier et me réinventer, tout comme le serpent, je mue pour devenir plus fort, l’évolution c’est ça Adam, toi au contraire tu as choisi délibérément la régression.

Randy Orton bu une petite gorgée d’eau avant de réaliser des soulevés de terre en vue développer les muscles des membres inférieurs ainsi que son dos. La vipère recherchant toujours plus à s'améliorer pour mieux vaincre ses adversaires.


APEX PREDATOR | RANDY ORTON → W³ Live, préparez vous, Vintage Randy Orton is back. Oubliez tout ce qu’il a pu se passer auparavant et n’y voyez qu’un avenir incertain pour tous les membres de cette industrie, je vais bouleverser tous les ordres établit, on a voulu me voler alors je vais rendre la vie des dirigeants insupportables, il est temps de tout brûler ! W³ is Randy Orton and the Orton Era begin !

Randy Orton repris sa séance avec une grosse intensité, l’envie de la vipère pouvait se lire au travers de son regard. Le clip vidéo s’arrêta à ce moment précis.

© Design appartenant à HardcoreArtist. Aucune copie ne sera toléré sans avoir demandé l'autorisation

[/color]

Bonne chance !

1272 mots j'ai vu que c'était court du côté de mon adversaire, ça a bouleversé mes plans mais bon  aucun intérêt de proposer plus, c'est pas super fair play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Adam Cole vs Randy Orton | W³Live #29
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» Randy Orton Vs Goldberg
» Randy Orton & John Cena Vs The Miz & Samoa Joe
» Randy Orton Vs Corino

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Wide Wrestling :: W³ Kayfabe :: KayFabe Reality-