Contexte
« La lutte a connu mondialement des heures sombres, mais c'est maintenant l'heure de la renaissance ! C'est en août 2017 que Jericho prend le contrôle et annonce qu'il rendra la lutte à jour en diffusant tout sur internet via le W³ Network qui sera disponible partout sur la planète. The World Wide Wrestling is here babay ! »  
Lire la suite.
    
World Wide Wrestling © Hadès
efed gratuite à activité et/ou speech

Partagez | 
 

 W3 Live #43 | Moustache Mountain vs. Velveteen Dream & Damien Sandow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 755
avatar


Deadline (RP, Books) : 11 Octobre 2018, 21h (heure du Québec) - 03h (heure Française)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 112
avatar

Le public hue par réflexe le challenger au titre Intercontinal dès l'instant ou son thème retentit. Des pancartes en l'honneur de Veleteen Dream sont déjà dressées, les célèbres "Sandow Sucks" sont également au rendez-vous. La foule est unanime et le fait savoir mais le jeune philosophe n’apparaît pas.

Damien Sandow :Non je ne suis pas encore là ! J'avais un petit détour à faire.

Sandow fait son apparition sur l'écran du titantron. On voit son visage en gros plan, faiblement éclairé. Il marche dans un couloir. Barbe de trois jours mais soigneusement coiffé, une expression d'agacement se lit sur son visage. La caméra recule un peu ... mais ... Sandow porte un pantacourt et un t-shirt "Veleteen Dream". Sourire sarcastique aux lèvres, il continue de marcher. Le voilà dans la galerie principale de l'arène, provoquant l'ire des fans qui le croisent et le reconnaissent. Il prend alors un micro et commence à parler.

Damien Sandow : Bonjour W3 Universe ! Comment allez vous aujourd'hui ? Ne vous inquiétez pas, aujourd'hui je suis avec vous, louons tous Velveteen Dream pour son retour. IL est revenu ! ENFIN ! L'élu !

Il agrippe un fan par le col de la chemise en lui disant:

Damien Sandow: REGARDE ! Velelteen Dream avec ce magnifique V ! Il n'est pas merveilleux ce t-shirt ? Seulement 25 euros pièce. Mais peut-être n'as tu pas les moyens ?

Et voilà Sandow qui se saisit d'un sac tendu par son caméra man, et qui distribue des liasses de billets, les donnant aux fans les plus proches avec un sourire malsain, les jetant même à d'autres. Sandow semble être devenu fou, en atteste son rire malsain, tandis qu'il continue son "oeuvre de charité".

Damien Sandow : Achetez vous les T-shirts Velveteen Dream ! Achetez les ! Vous savez quoi ? J'achète le stock !

Et voilà Sandow qui tend une liasse de billets de 500 euros au vendeur, et qui repart avec un carton entier de T-shirt ! Les fans sont interloqués, et un détachement de sécurité fait son apparition pour maintenir à distance les personnes les plus virulentes envers le jeune homme. Le Challenger numéro un jette maintenant des T-shirt à foison, tout en se dirigeant vers une porte d'accès à l'arena.
Et le voilà ! Sous un concerts de huées, mêlées d'expressions de surprise, il est en haut des gradins. Son carton sous le bras, il jette la marchandise aux fans les plus proches, des mains se tendent dans l'espoir d'obtenir le St Graal ! Il descend progressivement les marches, poursuivant son étrange manège, évitant soigneusement les mains des fans.


Damien Sandow : Prenez les, ces merveilles ! Vous les voulez ? Prenez les ! C'est moi qui offre !

Le silence revient dans l'arène, la foule est interloquée et observe Damien, qui semble possédé. Le voilà qui descend la dernière rangée, arrivant en Ringside. Il donne quelques t-shirts supplémentaires, enjambe la barrière de sécurité, et rejoint la table des commentateurs. Le voilà qui tend des t-shirt Veleteen Dream à Corey Craves et Mauro Renato ! Les deux hommes ne savent pas comment réagir, mais prennent tout de même les offrandes. Sandow constate que son carton est vide et le balance par dessus son épaule. Il ne monte pas sur le ring, demeurant adossé à la table des annonceurs.

Damien Sandow : YEAH ! Velveteen Dream ! Tous ensemble ! Velveteen Dream ! Vous savez quoi ? Aujourd'hui c'est le jour de mon pote, Le rêve Velveteen ! Patrick Clark pour les intimes. Alors je vais vous raconter une histoire. C'est l'histoire d'un mec hors du commun. Un mordu de catch, vous n'imaginez même pas. Et avant cela, une enfance difficile. Tous les ingrédients du parfait biopic hollywoodien !

Sandow commence à marcher en ringside, d'une démarche lente et assurée

Damien Sandow : C'est l'histoire d'un type que rien ne prédestinait à de telles choses. Un enfant, avec ses problèmes. Je ne reviendrait pas sur son enfance difficile, qui a sans doute forgé sa mentalité de conquérant. C'est avant tout l'histoire d'un type qui aime le catch, qui aime la lutte, et vit pour ça. Qui en a rêvé toute sa vie en regardant des Hulk Hogan et autres Randy Savage ou Ultimate Warrior. Qui rêvait de se faire une petite place dans leur famille. Alors il a parié tout ce qu'i avait, et il a commencé dans une petite fédération de quartier. Puis il a continué, et avec un travail acharné, a progressé et est allé dans une promotion de troisième zone. Puis de seconde zone. Il est devenu plus visible. On chuchotait sur lui, sur ce type qui faisait des choses extraordinaires. Dans le milieu les rumeurs vont vite. Et il est devenu LA rumeur. Le jeune prodige.

Sandow continue de faire les 100 pas en ringside, concentré sur son discours comme rarement, parlant vite et sans interruption.

Damien Sandow: l est arrivé à la NXT, est devenu une référence, et en toute logique la W3 s'est tournée vers lui. Et il a, en tout logique, cédé au chant des sirènes, car il savait qu'il pouvait réussir quelque chose là-bas. Et ses premières années l'ont prouvé. Champion Intercontinental ...Il était en passe de devenir un main eventer lorsque la NXT a succédé à la W3. Ce ne fut que partie remise et surtout champion Intercontinental. Un champion marquant, un règne Hors normes. Içi, il a pris une autre dimension. Il est devenu une star. Une star qui est aujourd'hui de retour après UN AN d'absence ! UNE STAR que je vais avoir l'honneur d'affronter AU PROCHAIN PPV ! Mesdames et monsieurs, Velveteen Dream

Ovation de la foule. Sandow arrête sa marche, sourire en coin.

Damien Sandow : "Velveteen Dream était effectivement un de ces types sans histoire, parti de pas grand chose pour en arriver à ce qu'il est aujourd'hui. Mais il est devenu une autre personne. Vous rêvez qu'il soit comme vous l'imaginez, un homme humble, sympa, sans arrières-pensées... mais au fond de vous vous savez ce qu'il en est. Patrick Clark est devenu une ordure corrompue par ses ambitions, un égocentrique, un hypocrite, et surtout un "control freak" assoiffé de pouvoir."


Les huées redémarrent. DiBiase semble possédé par son discours, et le voilà qui marche lentement en ringside, puis se dirige vers la rampe d'entrée.

Damien Sandow: Huez moi. C'est le prix de la vérité. Mais je ne vais pas me contenter de cracher mon venin. Non, je vais vous donner des faits. Parlons du départ de Vetelteen Dream de la compagnie il y a plus d'un an. Vous vous souvenez ? Sa "démission" ? Velveteen a changé radicalement au cours de son règne de champion. Il est devenu soudainement plus nerveux, s'accrochant à sa ceinture comme un forcené. En parallèle sa voix a commencé à devenir plus importante en coulisses, parce qu'il se trouve que Patrick a cartonné sur les ventes de produits dérivés. Vous savez, tous ces petits t-shirts comme ceux que je viens de vous donner, et autres gadgets ? Cela lui a donné la chose la plus importante: du pouvoir. Et avec ce pouvoir, il a tout fait pour s'accrocher à sa ceinture, refusant de la défendre à des moments clés, choisissant ses adversaires, et refusant de céder. Oh bien sûr on ne peut pas lui enlever que sur le ring il demeurait une référence. Mais le coeur n'était plus là. Parce qu'il n'avait plus cette rage de vaincre, mais seulement cette peur de perdre. Et finalement, il est parti. Parce qu'il préférait partir champion que de simplement concevoir l'idée de perdre sa ceinture sur le ring, comme tout le monde, dans la logique des choses... En pleine plongée dans la paranoïa, il est donc parti. Et quel départ... Souvenez vous encore ! Un Veleteen omniprésent du début à la fin ! S'octroyant même un match pour le championnat du monde dans un dernier élan de mégalomanie ! Du jamais vu, sans précédent. Et voilà, c'en était fini de Clark, et tant mieux, parce que nous avions frôlé l'indigestion !

BOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH !


Damien Sandow: Mais même si tout nous oppose, et que Velveteen et moi ne pourrions avoir eu des parcours plus différents … Nous devons faire équipe contre Moutasche Montaine
Regardons où nous en sommes aujourd'hui ? Velveteen est maintenant un égoïste, un opportuniste, prêt à tout pour parvenir à ses fins. Un hypocrite, qui se sert de son pouvoir pour influencer l'opinion générale et obtenir ce qu'il veut. Et quoi qu'on en dise, un type qui s'accroche à ses titres et est prêt à tout pour en conquérir de nouveaux. Moi, J'AIME cette mentalité ! Parce que c'est plus ou moins ce que je suis. Et je l'assume. Parce que j'ai des atouts, je les utilise, et je le fais bien. Et ça me rapporte tout ce que je veux. Un jour, ça me rapportera le W3 Championship. Et vous verrez, ce jour là on se souviendra de mes paroles. La vérité c'est que aussi différents que nous ayons pu être, Velveteen et moi ne somme plus si éloignés maintenant. La seule différence qui persiste, c'est qu'il tente de se faire passer pour quelqu'un de bien, un type cool, un héros. Nous sommes les mêmes, mais je n'essaie pas de me cacher de ma vraie nature. Lui si. A grand renforts d'artifices,Tu n'es pas Fun Clark. L'amour que les gens te portent est basé sur des mensonges. Et surtout tu n'as rien d'un rêve, Ton plus grand rêve, hormis ton règne de champion Intercontinental, c'est de te mentir à toi-même et aux autres. Ça suffit? La vérité je vous la livre de suite ... Velveteen Dream est juste un Damien Sandow qui ne s'assume pas ! Un Damien Sandow avec moins d'intélligence ! Un ..



Sandow est forcé de s'interrompre, les huées de la foule mêlées aux rires d'une partie du public, l'empêchent de se faire entendre. Il arbore un rictus satisfait toutefois. Il descend de son perchoir, et détache sa ceinture. Il longe la rampe d'entrée, montrant sa ceinture aux fans du premier rang, et balançant quelques billets, s'attirant les foudres d'une arène lassée de ce spectacle.
Il monte finalement sur le ring.


Damien Sandow : Et c'est pour cela, pour toutes ces raisons qu'au prochain PPV je vais gagner. Parce que tous les coups sont permis, et que je suis prêt à tout. Je suis Damien Sandow, et je n'en ai pas honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 19
avatar
VOIX OFF » Chaos. Destruction. Voici les maîtres mots pour qualifier les Moustache Mountain. Ils sont arrivés, ont détruit Brock Lesnar, et ils sont repartis. Aussi rapide que ça, aussi facilement que ça, ils se sont déjà fait un nom. Mais à quel prix ? Énerver la Bête, le National Champion n'est pas une chose sans répercussion. Énerver le Bruiserweight, le United Kingdom Champion, n'est pas une chose sans répercussion non plus. Le futur de Tyler Bate, Trent Seven et Toni Storm s'annonce tout autan chaotique. Leurs premières « vraies » victimes ? Le champion Intercontinental, Velveteen Dream, et son challenger, Damien Sandow. D'ailleurs, ceux qui s'autoproclament la faction la plus dominante de la World Wide Wrestling sont à une conférence de presse au Japon pour promouvoir leur premier match.

JOURNALISTE 1 » Monsieur Tyler Bate, Monsieur Trent Seven, Mademoiselle Toni Storm, c'est un honneur et un privilège de pouvoir vous parler et poser des questions. Laissez moi commencer par vous poser une question toute simple à tous les trois, comment vous sentez vous ?



TONI STORM »
Déjà, on va t'apprendre les formalités. Ce ne sont pas Monsieur Tyler Bate et Trent Seven, c'est Sir Bate et Sir Seven. Quant à moi, tu peux m’appeler Lady Storm. C'est le minimum de respect que tu nous dois. Donc, comment on se sent ? On se sent bien. Parfaitement bien même. L'impact qu'on a fait lors du dernier W3 Live lorsque nous avons victimisé Brock Lesnar et son manager Paul Heyman a prouvé que nous ne sommes pas là pour rigoler. Tu vois, on en redemande même. Ramenez nous la Bête, et nous la mangerons encore une fois. J'ai moi même pris un malin plaisir à effrayer Paul Heyman, ce manager de pacotille qui ne m'arrive même pas aux chevilles. Voilà comment on se sent.

JOURNALISTE 1 »Veuillez m'excuser pour cette impardonnable erreur et je vous remercie pour votre réponse, Lady Storm.

TONI STORM » Lèche cul. Prochaine question ?

JOURNALISTE 2 » Bonsoir à vous trois. J'aimerais parler de votre prochain match, le premier match des Moustache Mountain à la World Wide Wrestling ? Sir Bate et Sir Seven seront opposés à Damien Sandow et Velveteen Dream. Pouvez vous me décrire chacun d'entre eux ?

TONI STORM » Damien Sandow... Je le connais bien. Très bien même. Cet homme est facile à usurper. Vous vous rappelez quand je lui ai fait des fausses avances pour qu'il tombe dans mon piège ? Il pense être un philosophe, sauf que philosopher c'est penser. A-t-il réellement pensé et réfléchi à ce dont je suis capable de faire ? Non. Damien Sandow est un beau parleur. Il vous trompe tous en racontant des choses que même les japonais trouveraient bizarre. Mais vous gobez tout ce qu'il dit. Vous avez cru quand il a dit qu'il allait battre Pete Dunne dans le match en Cage à Kings and Queens, et vous vous êtes trompé. Vous avez cru quand il a dit qu'il remporterais le titre des Etats Unis dans la Battle Royale, et vous avez déchanté, puisque c'est encore une fois Pete Dunne qui l'a remporté. Sandow est un menteur, un manipulateur. Il vous traîne dans son ignorance en faisant croire qu'il vous apporte le savoir. Le « sauveur des masses » ne fait que rendre les « masses » encore plus idiotes qu'elles ne l'étaient auparavant. En un mot, Sandow est un imposteur.

VOIX OFF »
Toni Storm reçoit un message sur son téléphone. Elle arrête de parler et répond au message. Les journalistes commencent à huer la jeune femme, qui fait mine de ne rien entendre. Après avoir enfin répondu au message, elle se remet droite, entre Tyler Bate et Trent Seven, qui ne parlent pas. Cela commence à interloquer les journalistes, qui se sont calmés aussi.



TONI STORM »
Vous voulez que je vous décrive Velveteen Dream maintenant ? Je l'ai déjà dit dans le passé, mais Dream est une honte pour le business. Et en plus des arguments que j'ai déjà donné dans le passé, en voici un nouveau. Velveteen Dream a remporté le titre de champion du monde de la W3 pour le reperdre à sa première défense. C'était donc ça votre représentant ? Quelqu'un qui est incapable de garder son titre, incapable de se battre et surtout incapable de remporter un match contre un stupide japonais bipolaire ? Cette histoire me révolte. Et ce qui me révolte encore plus, c'est que c'est Velveteen Dream lui même qui disait que Pete Dunne était dans une série de défaite et qu'il ne méritait pas son opportunité au titre des Etats Unis. Pour résumer, Velveteen Dream est un faux cul hypocrite.

JOURNALISTE 2 » Merci pour votre réponse, Lady Storm. Une question rapide, pourquoi Sir Bate et Sir Seven ne répondent pas eux aussi à nos questions ? Je pense que mes confrères et moi sommes étonnés de ne pas entendre leurs voix.

TONI STORM »
Pardon ? Excuse moi, mais est-ce que tu suis ne serait ce qu'un minimum la World Wide Wrestling ? Mes clients, Tyler Bate et Trent Seven n'ont pas besoin de parler pour semer le chaos et détruire tout le monde à la W3. Ils sont les muscles pendant que je suis le cerveau. Cette question n'a aucun sens, next.

JOURNALISTE 3 » Bonsoir. L'alliance entre Velveteen Dream et Damien Sandow sort un petit peu de nul part, qu'en pensez vous ?

TONI STORM »
Ce n'est qu'une alliance d'un soir. Dream et Sandow ne s'entendent pas, ça ne fait aucun doute. Damien Sandow est challenger au titre Intercontinental de Velveteen Dream, alors les deux en équipe, forcément ça fera des étincelles et forcément ça ne collera pas. Ce sont deux égoïstes qui haïssent autrui. La force d'une équipe, c'est la chimie qu'il y a entre les membres et la fraternité qui les réunis. Sans ça, une équipe n'est rien. Et c'est cette chose qui va manquer à Sandow et Dream pour le prochain W3 Live. En plus de ne pas avoir la chimie nécessaire, ils sont physiquement moins bons que nous, et surtout mentalement. Physiquement, parce que nous avons fait ce que peux ont réussi ici : mettre à terre la Bête. Mentalement, parce que leurs ridicules histoires, leur ridicule rivalité va passer devant le désir de victoire. Et ça, il ne faut pas être philosophe pour le voir.

VOIX OFF » Cette fois ci, Toni Storm reçoit un appel. Elle ne répond pas la première fois, puis lorsque son correspondant la rappelle, elle répond finalement. Les journalistes commencent à se plaindre à la direction de la salle de conférence de presse.

TONI STORM » Tout est parfait. Nos amis les journalistes ne réfléchissent à rien et disent n'importe quoi. Oui, ne t'inquiète pas, j'ai tout préparé. En vrai, ils ne se doutent de rien. Oui, sans problème. Tyler Bate et Trent Seven sont prêts à battre Velveteen Dream et Damien Sandow. Il n'y a aucun soucis pour ça. Tu vois, ils sont déterminés comme jamais. Ils veulent te rendre fier. Ils vont le faire pour toi. Je te rappelle, d'accord ? Je finis cette stupide conférence de presse et on vient te voir. A tout a l'heure, gros bisous.

JOURNALISTE 1 » Lady Storm, nous avons une dernière question pour vous. Après ce match, quelle sera la suite pour Moustache Mountain ? Et surtout, à qui étiez vous en train de parler ?

TONI STORM »
J'étais entrain de parler a quelqu'un, et cela ne vous regarde pas. Concernant le futur de Moustache Mountain, tout ce que je peux dire c'est qu'il sera glorieux. Vous avez en face de vous les futurs champion par équipe et la future championne féminine. Quand je dis que nous allons dominer la World Wide Wrestling, je ne mens pas. Soyez prêts pour un renouveau, soyez prêts pour la domination, et surtout soyez prêts pour le prochain W3 Live. Nous allons commencer par battre Velveteen Dream et Damien Sandow et nous nous attaquerons ensuite aux champions par équipe.

VOIX OFF » Et voilà. Toni Storm, Tyler Bate et Trent Seven se lèvent de leurs chaises et quittent la salle de conférence de presse. Elle fût longue, étrange mais Storm a mis les choses en places. Nous nous posons une question essentielle maintenant, a qui Toni Storm était-elle entrain de parler ? Une question qui restera sans réponse jusqu'à au moins W3 Live 43.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Type de RP :
  • Speech et activité
Nombre de messages : 602
avatar
W3 Network
Exclusive video.


La vidéo se lance avec un plan comportant un fond violet pailleté. Dream fait son arrivée et s'assoies sur son fauteuil et fait face à la caméra. Il baille un grand coup et regarde la caméra.

Velveteen Dream | Bien... Me revoilà face à vous, encore une fois, encore et toujours. On m'ennuie toujours pour des choses inutiles et futiles mais bon, je suis obligé de combattre telle est ma destinée. Pour la première fois, je vais me retrouver en équipe avec Damien Sandow, un petit lutteur parmi les grands. C'est quand même un comble, je vais devoir faire équipe avec le futur challenger de mon prestigieux titre. C'est assez étrange les choix que les officiels font mais bon, au moins, je vais pouvoir lui enseigner l'art de se battre dans toutes les règles et les codes que cet art possède. Je vais pouvoir te montrer comment on peut être digne de m'affronter.

Il prend une pause et sirote une coupe de champagne puis reprend.

Velveteen Dream | Malheureusement pour nos adversaires, je vais devoir les oublier pendant ce combat, je ne cherche pas la gagne, en aucun cas. Je veux juste montrer à Sandow comment on fait pour affronter un lutteur tel que moi. Et bien oui, ce match ne m'intéresse pas du tout. Affronter une nouvelle fois les toutous de Toni Storm ne m'enchante pas du tout, j'ai autre chose à faire que de faire la garderie pour petit chien, j'ai un titre à faire briller. Je ne peux pas me focaliser sur une match comme celui ci alors que mon challenger ne mérite pas de m'affronter. De plus, penser que mettre hors d'état de nuire Brock Lesnar est un argument favorable à une quelconque victoire contre moi est une grave erreur, une très très grave. C'est beau de croire en des rêves qui ne seront jamais synonyme de réalité. Nous verrons bien qui est le plus fort dans ce cas.



Speech un peu brut, mais la préparation de partiel oblige...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
W3 Live #43 | Moustache Mountain vs. Velveteen Dream & Damien Sandow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Présentation Moustache d'Argent | À FINIR D'ICI LE 20 JUIN |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Wide Wrestling :: W³ Kayfabe :: KayFabe Reality-